La Sense Ride est l’un des modèles à succès de la gamme Salomon. Tout simplement car elle réussit, à l’heure de l’hyperspécialisation de bien des modèles, le pari peu aisé de la polyvalence et de la qualité à un prix raisonnable (prix officiel : 120 €), surfant sur le savoir-faire de la marque d’Annecy. Voilà pourquoi elle fait encore et toujours partie des best-sellers de la gamme des chaussures de trail.

La 4e génération de ce modèle, dont nous avions déjà pu tester la version 3, ne révolutionne pas le genre. Elle continue dans l’art du compromis pour plaire au plus grand nombre. Ses points forts restent donc les mêmes. Il s’agit d’une chaussure capable de vous emmener sur la plupart des chemins, à l’exception des plus extrêmes nécessitant, pour les plus pointus, un modèle plus typé et propre aux conditions. Elle est aussi très facile à adopter (drop 8 mm notamment) et peut vous suivre en compétitions comme sur un footing lent. Un vrai caméléon, dans le bon sens du terme, pouvant convenir à la grande majorité des coureurs. Par exemple, la Sense Ride nous a accompagnés avec satisfaction cet été d’un ultra trail à travers le massif de Belledonne à un trek de plusieurs jours en haute montagne en passant par des sorties tranquilles ou rythmées sur les sentiers ardennais.

© TH


Toujours plus de confort

Au fil des générations, la Sense Ride, qui se décline également dans une version féminine (voire photo), s’adapte cependant aux exigences d’un public toujours plus large et varié. La principale adaptation de la 4e édition est à chercher, à notre sens, dans un amorti offrant bien plus de souplesse que sa devancière, qui avait elle-même déjà gagné en confort par rapport au modèle précédent. L’amorti réputé dur à ses débuts de la Sense Ride a aujourd’hui fait place à une semelle plus tolérante, voire souple. Sans trop nuire à un dynamisme qui, sans être un point faible, ne fait pas non plus partie de son ADN. L’art du compromis on écrivait.

© Salomon

Le fit de la chaussure est aussi, à notre sens, plus large et confortable. Parfois trop puisqu’on a étonnamment parfois été gêné par l’intrusion de quelques crasses parvenant à se frayer un chemin dans la chaussure en glissant le long de la cheville. Gênant car cela vient perturber le confort, jusqu'à parfois devoir déchausser. L’ensemble est aussi un peu plus léger, avec quelques grammes gagnés sur la balance à l’heure de la pesée. Une bonne évolution, sans être une révolution. On ne change pas une chaussure qui gagne.



On aime

  • Sa polyvalence. Où qu’on soit, la Sense Ride fera l’affaire.
  • Un excellent rapport qualité prix
  • Un joli bond en avant niveau confort, sans renier ses fondamentaux.


On n’aime pas

  • Un fit insuffisamment précis au niveau de l'empeigne à l'arrière du pied qui peut laisser pénétrer quelques crasses dans la chaussure.


Fiche technique en bref

  • Modèle : Salomon Sense Ride 4
  • Drop : 8 mm
  • Poids : 290 grammes (taille 42)
  • Prix officiel: 120 €