L'histoire se passe aux Etats-Unis. Elle concerne Joey Belles, jeune Texan de 13 ans atteint d'une tumeur cérébrale rare. Intervention chirurgicale, chimiothérapie intensive + séjours longs à l'hôpital constituèrent le menu principal de sa vie depuis.

Un programme spécial de l'hôpital a retenu son attention. Miles in Motion. L'idée de l'établissement était de maintenir actifs les patients. Notamment grâce au vélo et à la marche (à l'intérieur). Joey a choisi la marche. Un mile, ou 24 tours autour du poste d'infirmières, permettait de gagner un bracelet. Dix miles donnaient droit à une carte cadeau.
Joey a commencé par faire quelques tours à la fois, en marchant lentement avec son déambulateur.

Petit à petit, il a augmenté les distances. "Je me sentais bien quand je marchais", a-t-il déclaré à nos confères de Runner's World. "Tout ce que je peux dire, c'est que c'était génial. Je me suis senti bien. Je me sentais comme si j'étais revenu à la normale, comme si je ne subissais pas de chimio."

Comme il notait tout, les infirmières se sont aperçues voici peu qu'il approchait de la distance d'un marathon en cumulant 629 tours de piste. Elles ont programmé les derniers mètres le jour de sa dernière séance de chimiothérapie. Des dizaines de personnes étaient présentes. Ainsi que des récompenses.

Aujourd'hui, Joey est de retour chez lui pour se rétablir. Il doit être isolé pendant 100 jours, mais il a marché tous les jours. Quand il sera en bonne santé, il voudra commencer à courir. "Nous avons l'intention de faire un marathon, peut-être dans un an, un vrai marathon", a déclaré Joey. "Ma mère a dit qu'elle le ferait avec moi. Elle en a fait un il y a 10 ans, alors on va essayer ensemble."