Seulement 350 concurrents ont vu la ligne d’arrivée de la quatrième étape, la plus longue, du Marathon des Sables 2021, qui proposait 82 km à travers le désert marocain. Soit un peu plus de 50% des concurrents qui étaient présents au départ dimanche de la 35e édition de la course par étapes et en autosuffisance alimentaire.

Un tel taux d'abandon sur le Marathon des Sables n'a jamais été observé en 34 éditions. L’épreuve imaginée par Patrick Bauer est en effet réputée pour offrir de larges barrières horaires afin de permettre à un maximum de profils de se joindre à l’aventure.

Les causes de ce taux important d’abandon semblent multiples. En premier lieu vient la chaleur, plus élevée que d'habitude, avec une hygrométrie importante et pratiquement pas de vent. Selon les membres du staff vivant dans la région, les températures sont anormalement élevées pour la période. Autre point important : les problèmes intestinaux. Si chaque année des participants sont malades, les troubles gastriques affectent cette année la plupart des tentes. Il faut noter que le staff est également sévèrement touché. Marcher ou courir des dizaines de kilomètres dans le désert chaque jour avec peu d'énergie et pratiquement pas de repos devient donc très difficile.

Frédéric Compagnon, directeur médical du Marathon des Sables, émettait également l'hypothèse que les participants n'avaient pas pu vivre leur passion de la course à pied normalement ces deux dernières années en raison de la pandémie de Covid-19. "Restrictions de déplacement, courses annulées, moral en berne : difficile d'arriver aussi prêt et motivé que d'habitude au départ." Aussi, le drame qui a touché la course lors de la deuxième étape, avec le décès d’un participant français, a fortement affecté le moral des participants.

El Morabity vers un 8e succès

Ce vendredi a lieu l’étape marathon avant, samedi, la fin de la course avec l'étape Solidarité.

Sur le plan sportif, les Marocains Rachid El Morabity et Aziza Raji se sont imposés sur cette étape longue, avec une confortable avance. Ils devraient sauf incident l'emporter au général après l’étape de ce vendredi. Ce serait là la huitième victoire pour Rachid El Morabity sur le MDS.