Running

Les organisateurs de l'Ultra Trail du Mont Blanc ont dévoilé à Paris les nouvelles conditions d'inscriptions pour les éditions 2020 et 2021. Un changement – léger - rendu sans doute nécessaire par le "boom" des candidats.


Ainsi, pour l'édition 2018, 25.678 demandes d’inscription ont été rentrées pour l'ensemble des courses. Sur l'UTMB, épreuve-phare, 7.861 demandes pour 2300 dossards distribués.

Jusqu'ici, un système de tirage au sort compliqué (pondération pour celles et ceux ayant déjà échoué à la loterie). Des demandes qui, rappelons-le, satisfaisaient déjà à un premier écrémage constitué par l'obligation d'avoir, dans les deux ans précédant la course, récolté assez de points qualificatifs sur différentes épreuves. "Dans le futur, les priorités acquises vont déborder et bloquer le système", constate l'organisation.

"Pour le futur, on garde le tirage au sort, mais on va le changer, l'assouplir", explique Michel Poletti. "En parallèle, on introduit un système qui va permettre un partenariat avec les courses de l'Ultra World Tour et l'UTMB. Cela va se mettre en place en deux ans. Pour l'édition 2020, ce nouveau système sera introduit avec assouplissement des points de qualifications. UTMB: 10 points en deux ans (contre 15), 8 pour la TDS, 6 pour la CCC et 4 pour OCC".


Une "prime" à la participation

Deuxième aspect: l'aménagement du tirage au sort.

"Le tirage au sort aura désormais une notion de ticket", continue Michel Poletti. "Si je perds au tirage au sort, je garde un ticket – chance de plus - pour une édition future. Autre chose: les finishers des courses Ushaia et Oman ont une inscription garantie en 2020."

A partir de 2021, mise en place d'un système plus rapide basé sur la participation à une ou plusieurs courses du circuit international. En clair, plus vous participerez à des courses, plus vous pourrez collecter des "Running stones". Si vous en avez assez, vous pourrez les échanger contre une inscription garantie, sans passer par le tirage au sort.

Amusant: début de conférence de presse, les organisateurs indiquaient que le fait de baisser le nombre de points qualificatifs visaient aussi à freiner la boulimie de courses, peut-être dangereuse. Fin de conférence de presse, ils révélaient le système "running stones", qui clairement va pousser vers l'excès de kilomètres.

L'édition 2019 aura lieu du 26 août au 1er septembre prochain. 

* Plus de détails sur le site de l'UTMB