Le samedi 17 octobre, à 6h35 exactement, débutera la Big Dog Backyard Ultra World Championship, soit ce qui peut être assimilé à un Championnat du Monde d'ultra-trail par élimination.

Il s'agira de parcourir un tour, long de 6,704 km exactement, en moins d'une heure. Avec un nouveau départ chaque heure (avec interdiction de partir quelques secondes en retard). Celui qui n'arrive pas à boucler son tour en moins de 60 minutes est éliminé. Un petit jeu qui peut durer bien longtemps.

Le concept, simple et efficace tout en étant sacrément usant, a séduit beaucoup de Belges en 2020 lors des 3 éditions du Challenge King/Queen of the Confinement. En août dernier, Frédérick Hardenne, à titre d'exemple, avait tenu 60 heures et bouclé 294 km lors de l'acte 3 de ce challenge.

Quinze femmes et hommes représenteront la Belgique lors de cet événement rassemblant une vingtaine de pays. Avec une solide équipe belge parmi laquelle on pointera Karel Sabbe, le Belge qui fut le dernier rescapé de la Barkley 2019. Côté francophone, on y retrouvera les animateurs des derniers "King of Confinement" avec Frédéric Hardenne, Sylvain Lejeune ou encore Benoît Badot.

Cette année, vu la situation sanitaire, l'événement a dû être mis sur pied de façon différente. Il se tiendra dans chaque pays participant de façon simultanée, avec une mise en concurrence des nations et la possibilité de rassembler plus de coureurs et/ou nations. Le coureur qui terminera le plus de tours sera déclaré champion du monde tandis que l'équipe avec le plus grand nombre de tours sera gagnante.

L'équipe belge: Benoît Badot, Wim Bastiaens, Karen Clukers, Jozef De Cock, Yvan De Graef, Merijn Geerts, Frédérick Hardenne, Jean Fanny, Christophe Lamotte, Christian Landresse, Sylvain Lejeune, Jeremy Munaut, Karel Sabbe, Ivo Steyaert, Nico Van Meulder.