La Vantage V était, jusqu’ici, ce que Polar proposait de mieux en termes de montre sportive connectée haut de gamme. Ce sera désormais la Vantage V2, qui a été présentée ce mercredi 7 octobre.

Cette montre sort quelques mois à peine après la Grit X, la première montre Polar pensée pour la pratique du trail et qui intégrait quelques innovations intéressantes comme le "Hill Spliter", qui analyse chaque montée ou descente qui se présente sur votre parcours, ou encore le "Fuel Wise", un assistant de ravitaillement qui aide à la nutrition et l’hydratation en cours d’effort. Des innovations qu'on retrouve dans la Vantage 2. 

Pas qu'une Grit X dans une Vantage

Mais la Vantage V2 n’est pas qu’une Grit X dans le boitier, plus affiné, d’une Vantage V.

Cette nouvelle montre veut pousser au maximum le slogan "se connaître pour progresser". Ceci au travers d’une série de nouveaux algorithmes, permettant notamment de réaliser des tests de performance (tant en course à pied qu’à vélo) pour paramétrer – et donc exploiter – au mieux sa montre.

Cela doit notamment permettre d’ajuster au mieux les zones de fréquence cardiaque, de vitesse et de puissance de chacun et, au final, de proposer un entraînement le plus adapté possible en fonction de chaque profil. Pour que cela soit exploitable, on ne peut donc que conseiller l'usage d'une ceinture cardio plutôt que de tabler uniquement sur le cardio au poignet, bien que celui de Polar figure en tête de liste de ce qui existe sur le marché. 

De la musique... mais toujours avec un smartphone

On soulignera également l’apparition du "Test Hub" dans Polar Flow, l’application de Polar. Un endroit où toutes les données des tests et des entraînements sont regroupés pour mieux comprendre sa progression. Un pas en avant au niveau de l'analyse des données qui était attendu et qui est le bienvenu pour les utilisateurs de Polar

La Vantage V2 permet aussi de pousser l’autonomie bien plus loin grâce à des options d’économie d’énergie offrant 100 heures en activité (pour 40 heures d'autonomie en mode normal, soit l'autonomie de la Vantage V1). Elle est aussi bien plus légère (52 grammes pour 66 auparavant) et permet désormais d’écouter de la musique, ou du moins contrôler la musique présente sur son smartphone, depuis sa montre. Ce qui reste tout de même une première dans le chef de Polar, plutôt habitué à ne se focaliser que sur le sport et uniquement le sport par le passé.

© Polar

La Vantage V, proposée en 3 coloris, est vendue à 499 € (549 €avec la ceinture cardio Polar H10). Soit 70 € de plus que la Polar Grit X et moins cher, par exemple, que l'entrée de gamme de la Fenix 6 de chez Garmin mais certaines options intéressantes, comme la cartographie et ses innombrables possibilités, ne sont toujours pas proposées par Polar, qui se "contente" à ce niveau d'un suivi de trace avec des indications "turn by turn". 

Polar n'a pas communiqué sur une sortie éventuelle du Vantage M2 (montre qualitative de milieu de gamme) tandis qu'il ne devrait pas y avoir, pour ceux qui possèdent une Vantage V, de mise à jour intégrant les nouveautés proposées dernièrement sur la Grit X.