Le kayak, un sport de famille chez les Richard : Rencontre avec le kayakiste Belge Maxime Richard et son papa Marc

Une passion commune, un amour pour le sport et des rêves familiaux. Dans la famille Richard, le sport se pratique depuis toujours et à haut niveau. Un partage permanent et un soutien indispensable aux performances du kayakiste Belge Maxime Richard.

Alexandre Buslain

La passion, une ligne directrice dans la famille Richard. Plusieurs générations de sportifs et de partages. Le premier amour de Maxime Richard, le foot. Cependant, avec un père Marc, membre pendant dix ans de l’équipe nationale de kayak, il a rapidement transité vers cette discipline qui lui était taillée sur mesure. Maxime s’est assis, s’est mis à ramer et ne s’est pas arrêté depuis, passant la majeure partie de son temps sur l’eau et s’entraînant autant que possible, sous l’accompagnement avisé de son père et avec un énorme soutien de sa famille.

« J'ai commencé le kayak à 7 ans parce que c'était un sport de famille. Mon papa était en équipe nationale, mon grand-papa a fait du kayak. La toute première fois que j'ai fait du kayak, c'était en vacances pendant l'été. C'est super important la famille, quoi qu'il arrive. J'ai grandi dans un cercle familial où papa, maman, mon frère ou ma sœur étaient toujours présents. Ils sont profs d'éducation physique tous les deux donc ils ont eu des horaires de profs. C'est-à-dire qu'on passait beaucoup de temps l'été ensemble. Une relation relativement privilégiée, et encore plus je pense avec papa, parce que c'est papa qui m'entraine depuis que je suis tout gamin. » explique Maxime.

Le kayak, un sport de famille chez les Richard : Rencontre avec le kayakiste Belge Maxime Richard et son papa Marc
©Antoine Sedran

Une présence familiale indispensable

Un père, un coach, un entraineur, un préparateur physique, un fan, autant de casquettes que Marc Richard porte. Depuis de nombreuses années, il épaule son fils dans sa quête de performance.

« Je connais beaucoup d'entraineurs qui n'ont pas la chance d'avoir un athlète comme ça. C'est un bosseur et puis il sait depuis le début où il veut aller, et il s'est donné les moyens d'y arriver. A 9 ans il a dit qu'il voulait être Champion du Monde, et voilà, il n'a pas lâché et il n'a toujours pas lâché. Papa va être chauvin mais on n'est pas plusieurs fois Champion d'Europe ou du Monde par hasard. » développe papa Richard.

Le kayak, un sport de famille chez les Richard : Rencontre avec le kayakiste Belge Maxime Richard et son papa Marc
©Antoine Sedran

La famille Richard sait se faire bien entourer. Accompagnés par des spécialistes du milieu, ils sont en permanence à la recherche de la perfection, du programme parfait et des performances à la hauteur des attentes de Maxime.

« Papa reste vraiment l'entrainement numéro 1 quoi qu'il arrive. Maintenant avec les années, on passe aussi des tests sur machines isocinétiques, ou vraiment spécifiques en musculation, ou sur ergomètre. On analyse énormément les choses et on discute avec d'autres personnes. On en profite pour adapter un petit peu ça à notre préparation à nous. » explique Maxime.

« Ça fait plus de 25 ans qu'on est ensemble, et il est depuis plus de 15 ans invaincu au haut niveau. Je crois que tant qu'il a une envie, il peut encore faire des résultats. » conclut Marc Richard.

Le kayak, un sport de famille chez les Richard : Rencontre avec le kayakiste Belge Maxime Richard et son papa Marc
©Antoine Sedran

La suite de l’aventure

Ayant des projets de développement pour la Fédération mais encore également de nombreux rêves, Maxime Richard continue ses entrainements, plus que jamais et compte bien partager toujours plus sa passion.

« J'ai tellement reçu grâce à mon sport, j'ai tellement vécu à travers ça que je me dis que maintenant, il faut aussi progressivement que je puisse moi aussi rendre un peu à mon sport » déclare Maxime.

Son papa, aussi fier soit-il, continuera à être présent pour lui et de belles surprises sont encore à venir.

Le kayak, un sport de famille chez les Richard : Rencontre avec le kayakiste Belge Maxime Richard et son papa Marc
©Antoine Sedran

Suivez les aventures de Maxime Richard ici :

https://www.instagram.com/maxim_richard/

Remerciements

Tournage effectué chez X-Tremefitness Ciney et Royal Cercle Nautique Meuse et Lesse – Anseremme, merci à eux.

X-Tremefitness Ciney : http://x-tremefitness.be/

Royal Cercle Nautique Meuse et Lesse – Anseremme : http://www.rcnml.be/

Evidemment, Maxime et son papa Marc.

Le kayak, un sport de famille chez les Richard : Rencontre avec le kayakiste Belge Maxime Richard et son papa Marc
©Antoine Sedran

Retrouvez les aventures de Maxime Richard sur FreeRide by DH Les Sports+.

Site : https://www.dhnet.be/sports/omnisports/sport-extreme

Facebook : https://www.facebook.com/FreeRideByDHLesSports

Instagram: https://www.instagram.com/freeride_by_dhlessports/

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be