L’Urban Sessions Festival, véritable aubaine pour le BMX en Belgique.

Ce jeudi 30 juin a marqué le début de l’Urban Sessions, le nouveau festival de sport urbain bruxellois.

Antoine Larsille

Le parc Josaphat va vibrer pendant 4 jours au son des roues de BMX, de skateboards mais aussi au glissement des danseurs de breakdance et aux sauts des acrobates du parkour.

Outre la présentation et l'initiation à ces sports, le festival accueille la coupe du monde UCI de BMX freestyle. L’occasion pour nos athlètes belges pro comme amateurs, de se confronter aux plus grands. “Il y a vraiment la crème de la crème. Il y a les champions olympiques, champions du monde, champions d’Europe, des champions nationaux qui sont là”, se réjouit Léopold Gorin, BMX freestyleur amateur qui s’élancera sur le skate park du festival pour tenter de décrocher un titre.

Il faut dire que cet évènement est une vraie aubaine pour le BMX en Belgique, sport encore trop peu connu dans le plat pays. “Certes plusieurs fédérations commencent à s’y intéresser mais il y a encore tout à faire”, explique Léopold, qui s’est engagé à aider la fédération wallonne à avancer au niveau du BMX.

Ce qui est sûr, c’est qu’avec le nombre important de riders belges motivés à faire avancer les choses et la création d’évènements comme l’Urban Sessions, le futur du BMX en Belgique semble radieux.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be