La célèbre compétition de surf "Ballito Pro" vient de commencer à KwaZulu-Natal en Afrique du Sud

Le Ballito Pro qui se déroule à KwaZulu-Natal en Afrique du Sud a terminé le Round of 96 chez les hommes et les 10 manches de la compétition féminine dans un surf de trois à quatre pieds sur la plage Willard à Ballito.

Les compétiteurs ont été accueillis par une houle pulsée et des vents offshore pour commencer la journée, mais un fort onshore a rendu les conditions difficiles dans l'après-midi.

Faisant son retour après avoir subi une grave blessure à Pipeline en début d'année, Liam O'Brien (AUS) a dominé son heat dès le départ en réalisant un 7.83 pour mettre Adur Amatriain (EUK), Matheus Navarro (BRA) et Margo Giorgi (URU) sur la touche.
O'Brien a enchaîné avec un 6,67 pour un total de 14,50 (sur 20 possibles), le meilleur total de la journée.

"Je pensais que ça allait être un heat lent, donc je me suis juste assis près des rochers en espérant un set furtif et j'ai eu de la chance avec ces vagues", a déclaré O'Brien.
"Il faut savoir s'adapter par ici, surtout quand le vent se lève dans la journée. Si vous avez ce jeu d'air, c'est génial, mais j'allais juste rester sur mes positions et essayer de rester sur la face."

La célèbre compétition de surf "Ballito Pro" vient de commencer à KwaZulu-Natal en Afrique du Sud
©worldsurfleague


Le Portugais Frederico Morais s'est battu bec et ongles pour passer au tour suivant après avoir reçu un appel d'interférence, ce qui signifiait que son score de la deuxième vague de comptage était divisé par deux, et qu'il avait besoin d'un excellent score pour revenir dans le heat.
Morais a réalisé la meilleure vague de la manche avec un 7,37 (sur 10 possibles) pour rester en deuxième position derrière Dylan Moffat (AUS).

"C'était un mélange d'émotions", a déclaré Morais.
"J'ai juste essayé de faire le vide dans ma tête et de faire ce que je peux. Je savais que si j'obtenais un gros score, je pourrais être en mesure de sauter à la deuxième ou à la première place.
C'était une manche difficile, sans interférence j'aurais été premier, donc je suis content d'être passé."

La célèbre compétition de surf "Ballito Pro" vient de commencer à KwaZulu-Natal en Afrique du Sud
©worldsurfleague

Deux anciens vainqueurs du Ballito Pro, Adin Masencamp (RSA) et Peterson Crisanto (BRA), qui ont gagné respectivement en 2021 et 2018, se sont retrouvés dans le Heat 23 contre Willian Cardoso (BRA) et Tyler Gunter (USA) juste au moment où l'onshore de nord-est se levait.

Masencamp ne s'est pas laissé décourager par la pression de se mesurer aux meilleurs mondiaux. Avec ses virages rapides et ses carves fluides et enveloppants, il a obtenu deux scores solides pour un total de 14.00 et s'est qualifié pour le prochain tour.
Le wildcard local Nate Colby (RSA) rejoindra Masencamp après avoir réussi un exploit de dernière minute dans la dernière manche de la ronde des 96 hommes.

La célèbre compétition de surf "Ballito Pro" vient de commencer à KwaZulu-Natal en Afrique du Sud
©worldsurfleague

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be