Les deux aventuriers de Nanok Expedition nous expliquent comment ouvrir une grande voie d’escalade : un Big Wall

Mission réussie pour les deux aventuriers belges de Nanok Expedition. De retour en Belgique après leur aventure hors norme, ils reviennent avec nous sur la méthode d’ouverture de leur Big Wall.

Alexandre Buslain

Ouvrir un Big Wall en terrain d’aventure, un challenge conséquent relevé haut la main par Nathan Goffart et Gilles Denis, les deux aventuriers du projet Nanok Expedition. Nous avons eu la chance de les suivre dans le sud du Groenland lors de cette ouverture afin de capturer des moments uniques. Une première mondiale, un exploit conséquent, le tout dans un lieu magique : Le fjord de Tasermiut.

« Le principe de l'ouverture, c'est que tu trouves une paroi et tu trouves une ligne que t'as envie de grimper, où personne n'est jamais passé avant. Et le but, c'est d'essayer d'ouvrir la voie, c'est à dire de trouver un passage qui va du bas jusqu'en-haut. » explique Gilles.

Un Big Wall, c’est quoi ?

« Donc un Big Wall, c'est quoi ? C'est une grande voie de plusieurs longueurs en escalade. Généralement, on parle de Big Walls, ça prend plusieurs jours pour les faire ou en tout cas c'est des voies de minimum 400 mètres jusqu'à 1000-1200 mètres. Et là, dans le sud du Groenland, en fait, il y a des parois de granite, des parois qui n'ont jamais été gravies. » développe Nathan.

Les deux aventuriers de Nanok Expedition nous expliquent comment ouvrir une grande voie d’escalade : un Big Wall
©Alexandre Buslain

Nanok Expedition ?

Pour ceux qui n’ont pas encore entendu parler de ce projet atypique, Nanok Expedition est un exploit sportif doublé d’une mission scientifique ambitieuse qui s’est déroulé au Groenland entre avril et septembre 2022. Pendant 6 mois, les deux Bruxellois - Gilles Denis et Nathan Goffart - ont exploré les étendues sauvages du Groenland afin d’y réaliser une première mondiale : un triathlon atypique et unique en son genre combinant successivement une traversée polaire de la calotte glaciaire, une expédition en kayak de mer parmi les glaces de l’Est et les fjords du Sud, et l’ouverture d’un big wall (Escalade d’une grande paroi rocheuse via un nouvel itinéraire) !

  • 450 km en ski-pulka le long du Cercle Polaire Arctique ;
  • Plus de 400 km en kayak de mer, face aux fronts glaciaires et parmi la banquise ;
  • 600 m d'escalade de paroi verticale vierge en terrain d'aventure ;
  • Pendant 6 mois, pour le sport et la science climatique.
Les deux aventuriers de Nanok Expedition nous expliquent comment ouvrir une grande voie d’escalade : un Big Wall
©Sioux productions

L’Aventure au service de la Science

Pour l'Observatoire Royal de Belgique (ORB), Gilles et Nathan ont réalisé des mesures topographiques que les chercheurs comparent en ce moment même aux données satellites afin de calibrer plus précisément les modèles d'élévation de la calotte glaciaire. Ils sont revenus avec pas moins de 20 jours complets de données tout au long leur traversée polaire, malgré les gros challenges techniques et technologiques imposés par les rudes conditions Arctiques.

Pour l'Université Libre de Bruxelles (ULB), les deux aventuriers ont récolté 16 échantillons de neige (i.e. 16 x 2 litres, soit pas loin de 16kg de neige à tirer en plus de leur 100kg d'équipement) pour étudier l'impact du dépôt de poussières à la surface de la calotte glaciaire sur la croissance d'algues microscopiques qui noircissent sa surface et entraîne sa fonte accélérée. Ils ont également prélevé, durant la partie en kayak de mer, 10 échantillons de d'eau de mer filtrée pour évaluer l'impact des microplastiques sur l'eau du littoral groenlandais.

Pour l'Université de Liège (ULiège) et le Geological Survey of Denmark and Greenland (GEUS) au Danemark, ils ont étudié l'accumulation neigeuse annuelle le long du Cercle Polaire Arctique en mesurant les densités et profondeurs de celle-ci dans 10 fosses à neige creusées à la main. Ceci permettra aux scientifiques de valider les résultats tirés des modèles climatiques existants, et contribuera à mieux comprendre l'équilibre des masses de glace au Groenland.

Les deux aventuriers de Nanok Expedition nous expliquent comment ouvrir une grande voie d’escalade : un Big Wall
©Nanok Expedition

Pour l'Université Catholique de Louvain (UCL) enfin, Gilles et Nathan ont récolté depuis leurs kayaks de mer 26 échantillons d'eau filtrée au sein de 3 fjords soigneusement sélectionnés avec les scientifiques. L'étude de leur composition permettra de détecter et comprendre les signes précurseurs de fonte du pergélisol (i.e. épaisseur de sol gelée en permanence) suite à leur récente exposition aux éléments moyennant le retrait des glaciers, de même que l'impact de cette fonte sur la biochimie des fjords.

Vous l’aurez compris : ici, l’aventure est mise au service de la science, et vise ainsi à renouer avec le caractère foncièrement exploratoire de la recherche scientifique, quelque peu oublié sans doute au contact des technologies modernes (images et mesures par satellites, etc.). C’est d’ailleurs la question à laquelle leur documentaire, réalisé par Sioux Productions pour la RTBF, tente de répondre : “Qu’est-ce qu’être explorateur en 2022, quand il n’y a plus de terres à découvrir mais une planète à préserver ?”.

Les deux aventuriers de Nanok Expedition nous expliquent comment ouvrir une grande voie d’escalade : un Big Wall
©Nanok Expedition

Le passionné du Grand Nord : Gilles Denis

« Je m'appelle Gilles Denis, je suis un homme de 32 ans avec une passion sans limites pour l'Arctique, les grands espaces sauvages et l'aventure sous toutes ses formes. À l'université, j'ai étudié la physique, avec une spécialité en Physique de la Terre et du Climat. Aujourd'hui, je suis guide pour des tours et expéditions sous les hautes latitudes, et plus particulièrement au Groenland où je travaille depuis plus de 4 ans. En expédition, je me concentre sur les explorations polaires, l'escalade et le kayak de mer. J'ai déjà réalisé plusieurs expéditions dans chacune de ces disciplines et acquis une bonne expérience au cours de ces quelques dernières années. Nanok Expedition combine tout ce dans quoi je me suis spécialisé en un seul et ambitieux projet d'expédition. » développe Gilles Denis, aventurier de Nanok Expedition.

<< Suivez les aventures de Gilles >>

Les deux aventuriers de Nanok Expedition nous expliquent comment ouvrir une grande voie d’escalade : un Big Wall
©Sylvain Crasset

L’accro au sport : Nathan Goffart

« Moi c'est Nathan, un homme de 31 ans accro au sport et à l'aventure. Fan d'escalade, de football et de sports en pleine nature, je passe la plupart de mon temps à m'entraîner, m'améliorer et à performer dans ces disciplines. En plus du sport, j'adore les grands espaces verts, hostiles et sauvages, j'aime voyager et découvrir de nouvelles choses que cette terre et ces gens ont à offrir. Gérant d'une société de compléments alimentaires naturels (Lepivits), la santé et l'alimentation font aussi partie intégrante de ma vie. Mais cette expédition m'a permis d'ouvrir les yeux et d'entreprendre une nouvelle carrière professionnelle. L'idée de partager mon savoir-faire de la montagne aux autres est quelque chose qui a toujours suscité un grand intérêt chez moi et qui va en lien avec mes passions, mon énergie débordante et le partage/transmission de ce qui me tient à cœur (pour les plus grand mais aussi les enfants/adolescents avec qui le courant passe très bien). De plus, avec toutes ces formations pour devenir Guide de haute montagne, j'aurais encore plus d'aptitude pour continuer à faire des expéditions dans les 4 coins de la planète mais, peut-être, avec une approche plus alpine et aventureuse encore :). Vous l'aurez compris, je ne vais pas m'arrêter de si tôt d'explorer les sommets, montagnes, arêtes, mur de glace, mur de granite,... que notre belle planète a à nous offrir ! Et qui sait, peut-être les partager avec vous. » déclare Nathan Goffart, aventurier de Nanok Expedition.

<< Suivez les aventures de Nathan >>

Les deux aventuriers de Nanok Expedition nous expliquent comment ouvrir une grande voie d’escalade : un Big Wall
©Sylvain Crasset

Un projet aux multiples soutiens

Sponsors du projet

  • @solvaygroup
  • @bluewatershipping
  • @marmot_mountain_europe
  • @lecomte.alpirando
  • @freeride_by_dhlessports
  • @kokatatusa
  • @lepivits
  • @clubalpinbelge

Partenaires logistiques

  • @greenlandnet
  • @alfasko
  • @_domainew
  • @garmin_belux
  • @Gopro
  • @hny.water.

Partenaires scientifiques

  • ULB
  • ULg
  • UCL
  • Observatoire Royal de Belgique
  • Geological Survey of Denmark and Greenland.

Films et communication

  • @sioux.productions
  • @clyde.and.bonnie_adventure
  • @alexbuslain
  • @sylvain_crsst
Les deux aventuriers de Nanok Expedition nous expliquent comment ouvrir une grande voie d’escalade : un Big Wall
©Nanok Expedition

Retrouvez toutes les actualités de Nanok Expedition:

Site : https://www.nanokexpedition.be/

Instagram Gilles Denis: https://www.instagram.com/gillesdenisexpeditions/

Instagram Nathan Goffart: https://www.instagram.com/nathan_goffart/

Facebook: https://www.facebook.com/gillesdenisexpeditions

Et suivez également Nanok sur FreeRide by DH Les Sports+.

Site : https://www.dhnet.be/sports/omnisports/sport-extreme/

Facebook : https://www.facebook.com/FreeRideByDHLesSports

Instagram: https://www.instagram.com/freeride_by_dhlessports/

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be