Ses rêves, ses angoisses et ses résultats : Discussion avec la rideuse BMX Nikita Ducarroz

A 26 ans, Nikita Ducarroz fait partie de l’élite mondiale du BMX Freestyle. Malgré les aléas de la vie, la jeune rideuse brille sur la scène internationale et revient avec nous sur ses résultats, ses rêves et ses angoisses.

Alexandre Buslain

« Je m'appelle Nikita Ducarroz, je suis une athlète de BMX suisse-américaine qui vit et s'entraîne en Caroline du Nord (USA). J'ai découvert le BMX par le biais de vidéos sur YouTube à l'âge de 14 ans. À l'époque, j'aimais beaucoup le football, mais lorsque l'anxiété et les crises de panique ont pris le dessus, j'ai dû trouver d'autres moyens d'être sportive à ma façon, dans la sécurité offerte par notre maison. C'est alors que j'ai commencé à m'entraîner dans mon allée, sans savoir ce qui allait se passer dans les années à venir. » développe Nikita.

Alors âgée de 14 ans, elle fait une découverte qui changera sa vie. Le BMX. Elle devient très vite accro et apprécie par-dessus tout l’aspect communautaire du sport. Elle pouvait rider en toute sécurité avec ses amis.

Ses rêves, ses angoisses et ses résultats : Discussion avec la rideuse BMX Nikita Ducarroz
©Red Bull Content Pool

Qu’as-tu ressenti après avoir remporté une médaille d'argent aux Championnats du monde de BMX Freestyle ?

« Je me sens super bien. L'approche des championnats du monde de cette année était un peu différente, car j'ai eu quelques revers juste avant de partir. Nous avons dû passer de l'entraînement à fond à la reconnaissance du site de la compétition. Toute la semaine a été en dents de scie, je ne me sentais pas au mieux sur le vélo, alors repartir avec une médaille est un honneur absolu. Je suis très fière de l'équipe qui m'entoure et qui m'a aidée à rester calme pour faire de mon mieux dans les conditions difficiles. » explique la rideuse.

Ses rêves, ses angoisses et ses résultats : Discussion avec la rideuse BMX Nikita Ducarroz
©Red Bull Content Pool

Après cette incroyable médaille d’argent, que te manque-t-il pour décrocher l'or ?

« C'est une question difficile. J'ai certainement beaucoup de travail à faire pour atteindre l'or, mais en même temps, il peut suffire d'une erreur d'une concurrente (comme ce qui a failli se produire lors de cet événement) pour se retrouver à la première place. En ce qui me concerne, je suis satisfaite d'une place sur le podium et d'avoir pu faire la course que j'avais prévue, ce qui me rend heureuse, mais je chercherai toujours à progresser et à monter plus haut sur le podium. Que faut-il faire ? Je pense qu'il faut que je me concentre et que je travaille davantage sur les figures et l'exécution afin de pouvoir tout mettre en place quand ça compte. » développe Nikita.

Ses rêves, ses angoisses et ses résultats : Discussion avec la rideuse BMX Nikita Ducarroz
©Red Bull Content Pool

Le BMX lui a sauvé la vie

Nikita est victime de crises d'angoisse depuis l'âge de 13 ans, au point de ne plus pouvoir sortir de chez elle. Le BMX freestyle, qu'elle a découvert sur YouTube, va lui permettre de surmonter son anxiété. Elle affirme que ce sport lui a sauvé la vie. Sur Instagram, elle crée la plateforme MindTricks, qui permet de briser le tabou de l'anxiété chronique.

« Pour moi, c'est toujours quelque chose qui me faisait un peu peur et j'ai vraiment appris à changer des idées dans la tête que j'avais pour arriver à faire les choses. Et après, je peux prendre ça dans la vie parce que j'ai vraiment appris à essayer tous les jours, toutes les semaines. Ça, c'est quelque chose qui m'attire dans ce sport, il y a toujours quelque chose à apprendre. » développe Nikita.

« Je pense que beaucoup de gens pensent que c'est juste toi. Et il n'y a personne d'autre qui comprend. Alors quand tu peux t'ouvrir à ça et parler de ses angoisses et voir qu'il y a vraiment beaucoup d'autres disant la même chose, ça aide beaucoup. » poursuit la jeune rideuse.

Ses rêves, ses angoisses et ses résultats : Discussion avec la rideuse BMX Nikita Ducarroz
©Red Bull Content Pool

Ton grand objectif est les Jeux olympiques de 2024 à Paris. As-tu déjà commencé les préparatifs ?

« Les préparatifs ont déjà commencé, et c'était le premier événement de qualification. Rouler autant que possible, apprendre de nouvelles figures, découvrir différents parcs et rampes, participer à de nombreuses compétitions pour améliorer mes figures et mon mental, m'entraîner en salle de sport, etc. Je vis simplement la vie de tous les jours pour m'améliorer pour Paris. Mon objectif à Paris est une autre médaille, et je sais qu'avec le bon état d'esprit et le bon entraînement, je peux y arriver. » conclut Nikita.

Ses rêves, ses angoisses et ses résultats : Discussion avec la rideuse BMX Nikita Ducarroz
©Red Bull Content Pool

Retrouvez toute l’actualité sport extrême et aventure sur FreeRide by DH Les Sports+.

Site : https://www.dhnet.be/sports/omnisports/sport-extreme/

Facebook : https://www.facebook.com/FreeRideByDHLesSports

Instagram: https://www.instagram.com/freeride_by_dhlessports/

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be