Le Freeride trouve un nouveau foyer en 2022, avec Baqueira Beret, en Espagne, accueillant le premier événement de la saison. Située dans le spectaculaire Val d'Aran au sein des Pyrénées espagnoles, Baqueira Beret est une station de classe mondiale au vaste terrain alpin. Profitant de chutes de neige abondantes, elle est une destination idéale pour le Freeride World Tour.

« Nous sommes très fiers d'avoir été sélectionnés comme station hôte pour le premier événement de la saison 2022 du FWT ! Nous sommes impatients de voir les meilleurs riders du monde se produire dans les montagnes de Baqueira Beret et sommes impatients de partager la majesté du Val d'Aran au reste du monde », a déclaré Xavi Ubeira, directeur marketing de Baqueira Beret.

La star montante du Freeride, Aymar Navarro (ESP) a partagé son enthousiasme à l'idée d'organiser un événement FWT sur sa montagne natale :

« Si vous m'aviez dit il y a dix ans qu'il était possible pour un skieur espagnol de monter sur le podium de l'Xtreme Verbier, je vous aurais dit que vous étiez fou. Et maintenant, il va y avoir une compétition FWT sur ma montagne natale, Baqueira Beret ! »

© Freeride World Tour - JBERNARD

Après l'événement inaugural à Baqueira Beret, le Tour revient dans la Mecque du freeride pyrénéen d'Ordino Arcalís, en Andorre, avant de traverser l'Atlantique pour un retour triomphal à Kicking Horse Golden BC, au Canada. Et c'est là que les choses deviennent encore plus excitantes.

Un nouveau format du championnat.

Des changements clés ont été apportés au format du Tour 2022, conçu pour améliorer les performances athlétiques et l'expérience des téléspectateurs. Tout d'abord, le fameux « Cut », ou « coupe qualificative », suivra désormais la troisième étape du Tour au lieu de la quatrième. Ainsi, il interviendra après l’étape de Kicking Horse, en fonction des deux meilleurs résultats des coureurs, avec les 26 meilleurs riders (12 ski hommes, 5 ski femmes, 5 snowboard hommes, 4 snowboard femmes) qualifiés pour les deux dernières épreuves de l’année : les Finales FWT.

La première finale aura lieu à Fieberbrunn et proposera un format révolutionnaire de deux manches. Chaque coureur disposera de deux descentes, et seul son meilleur score comptera pour les résultats finaux. Le freeride est traditionnellement un sport à course unique, et cette mise à jour du format va certainement pousser le niveau à des hauteurs jamais vues auparavant. Le système de points repensé du Tour alimentera également les performances. Les deux Finales FWT multiplieront les points au classement général du Tour (12 500 points pour la 1ère place au lieu de 10 000 les années précédentes).

Attendez-vous à ce que les riders réalisent des exploits encore plus audacieux tout au long de la dernière ligne droite de la saison, en particulier lorsqu'ils s'affronteront sur le site le plus légendaire de tous : le Bec des Rosses de Verbier.

© Freeride World Tour - JBERNARD

Voici le calendrier complet :

1. (NOUVEAU) Baqueira Beret, Espagne : du 22 au 28 janvier 2022
2. Ordino Arcalis, Andorre : du 30 janvier au 5 février 2022
3. Kicking Horse Golden BC, Canada : du 12 au 17 février 2022
4. Saalbach Fieberbrunn, Autriche : du 15 au 20 mars 2022
5. Verbier, Suisse : du 26 mars au 3 avril 2022

© Freeride World Tour

Pour ceux et celles qui ne sont pas encore initiés à l’esprit du Freeride World Tour, voici un petit rappel :

Le freeride est la forme la plus pure de ski et de snowboard. Les riders s’élancent sur un versant de montagne naturel et inaltéré, sans parcours défini et sans chronomètre. Oubliez de placer des bâtons de slalom en bas de la montagne. Oubliez la construction de sauts, de half-pipes et de tables. Oubliez l'entretien des pistes. Les compétitions de freeride ont pour but de jouer avec les caractéristiques du terrain qui se trouvent sur n'importe quel versant de la montagne, dans le format le plus excitant et le plus élémentaire possible. Il y a une porte de départ au sommet et une porte d'arrivée en bas. C'est tout.

Pour évaluer un run, les juges utilisent un système de points de 0 à 100. L'objectif de ce système approuvé par les riders est d'avoir un système de jugement unifié pour toutes les compétitions de la FWT, FWQ et FJT et qui permet à chaque style de ride d'avoir la possibilité de gagner. Les juges sont entièrement certifiés et supervisés par un juge en chef. Ils utilisent une méthode évolutive mais il restera toujours un facteur humain qui pourrait conduire à des interprétations différentes de la descente. Cela fait partie du freeride en tant que sport et doit être accepté par les riders comme par les juges. Pour les épreuves du FWT, le jury est composé de 6 juges : 4 juges, 1 juge principal et 1 juge vidéo (3 provenant du monde du ski et 3 du monde du snowboard). Les critères de jugement sont : La difficulté de la ligne, le contrôle, la fluidité, les sauts et tricks et enfin la technique.

Retrouvez l’intégralité du FWT 2022 sur Freeride by La DH Les Sports+

© Freeride World Tour - Baqueira-Javi Alonso