We're going to New York ! La crème de la crème de la scène du breaking belge s'est réuni hier à La Madeleine à Bruxelles pour le Red Bull BC One Cypher Belgium, la finale belge de la compétition mondiale Red Bull BC One, l'une des plus prestigieuses au monde. Les 16 b-boys et 4 b-girls ont sorti leurs meilleurs power moves, freezes, flips… Et tout cela pour un public en délire. Au final, le jury international a choisi b-boy Mighty Jimm et b-girl Camine d'Anvers. Plus tard dans l'année, ils représenteront la Belgique lors de la finale mondiale dans le berceau du hip-hop : New York.

<<< Revivez le Red Bull BC One Cypher Belgium ici ! >>>

© Red Bull Content Pool

« C'est vraiment génial d'être champion du Red Bull BC One Belgium. C'est une compétition qui figure sur ma bucket liste depuis longtemps, et je m'y suis préparé depuis longtemps. Je me suis d'abord entraîné de manière intensive pendant des semaines, puis j'ai travaillé spécifiquement sur les sets que j'utiliserais dans les battles. Allons maintenant à New York, le berceau du breaking, là où tout a commencé. C'est génial de pouvoir concourir pour la Belgique là-bas ! » déclare B-boy Mighty Jimm.

© Red Bull Content Pool

« C'est la deuxième fois que je remporte le Red Bull BC One Cypher Belgium. Vraiment génial ! La dernière fois, c'était il y a 3 ans. L'année dernière, le jour de l'événement, j'ai été testé positif au Covid. Une énorme déception, parce que je m'étais entraînée très dur pendant le confinement et j'étais complètement prête. Malgré une période difficile, j'ai retrouvé mon énergie pour prendre ma revanche cette année et montrer que le Covid ne m'a pas abattu. C'est encore mieux de gagner maintenant ! Les finales à New York, c'est incroyable. C'est l'endroit où tout a commencé ! Mon énergie propre et mon grand sourire, c'est ça que je vais emmener avec moi à New York pour essayer de représenter la Belgique le mieux possible ! » explique B-girl Camine

© Red Bull Content Pool

Mais le break, c’est quoi ?

« Donc le break, c'est quoi ? Quelque chose qui se trouve entre l'art et le sport ? Je ne pense pas que ça se catégorise dans l'un des deux particulièrement. C'est une façon de s'exprimer, c'est une façon de bouger. C'est l'art du mouvement. Je pense que c'est un peu comme tous les arts, c'est un peu mal compris. La racine d'un Battle, c'est vraiment la discussion, le fait de communiquer avec l'autre. Derrière, c'est du hip hop. Peace, love, unity and having fun. La base des choses, c'est toujours le respect. À la fin d'un battle, on se check toujours. C'est justement la façon de dire "je te respecte, je respecte ta vision de la danse et je suis content d'avoir pu échanger avec toi." » développe le B-Boy belge Lucky, vainqueur de l’édition 2021.

© Red Bull Content Pool

Retour aux origines du break

Les enjeux étaient élevés, surtout quand on monte sur la scène du Red Bull BC One. Outre une place dans l'histoire du breaking belge, Mighty Jimm et Camine auront la chance montrer leurs talents lors de la finale mondiale du Red Bull BC One qui se déroulera à New York plus tard dans l'année. Cette ville est le berceau du hip-hop, là d'où vient le breaking mais aussi la culture dans son entièreté. Notre compatriote et b-girl de haut niveau Madmax était là récemment pour participer à une autre battle.

© Red Bull Content Pool

Retrouvez toute l’actualité dance sur FreeRide by DH Les Sports+.

Site : https://www.dhnet.be/sports/omnisports/sport-extreme

Facebook : https://www.facebook.com/FreeRideByDHLesSports

Instagram: https://www.instagram.com/freeride_by_dhlessports/

© Red Bull Content Pool