La bière à 17, le ticket à 6.000 dollars: immersion dans le business du Super Bowl

Marché noir et prix exorbitants: à Miami, le portefeuille des fans a été soumis à rude épreuve. Reportage.

Benoît Delhauteur
La bière à 17, le ticket à 6.000 dollars: immersion dans le business du Super Bowl
©AFP

Marché noir et prix exorbitants: à Miami, le portefeuille des fans a été soumis à rude épreuve. Reportage.

C’est l’événement sportif de l’année. Tout le monde veut y aller. Ou, à défaut, en tirer profit. De quoi faire tourner le marché noir. La NFL a pourtant fait de gros efforts pour combattre les reventes illégales. Comment? En donnant son feu vert à plusieurs plates-formes en ligne, tout en orchestrant la mort des tickets physiques. Cette saison, deux tiers des billets ont été téléchargés sur des smartphones. Vous avez tout intérêt à vérifier deux fois votre batterie: en cas de pépin, vous ne rentrez pas…

Lors du prochain Super Bowl, à Tampa, l’objectif de la ligue est d’avoir 100% de billets électroniques. Mais pour cette 54e édition, place à la méthode old school: 55.000 des 65.000 places étaient imprimées en version papier. De quoi permettre les spéculations. Nous l’avons nous-même observé à quelques pas du Hard Rock Stadium, où l’on a croisé plusieurs revendeurs non-autorisés. Pas vraiment le type costard-cravate, l’un d’eux nous lance: "Vous vendez des tickets?" C’est leur phrase classique pour entamer la discussion. Notre accréditation dissimulée, nous avons fait croire que nous cherchions un billet.

"C’est possible, pour 5.000 dollars." (1 dollar=0,90€). Après discussion, il accepte de descendre à 3.500. On refuse poliment. Le vendeur grogne: ce n’était pas l’issue qu’il espérait. Pendant quelques dizaines de minutes, nous n’avons vu aucun des revendeurs conclure un deal. On peut comprendre les acheteurs potentiels: à ce prix-là, il n’y a aucune garantie que le ticket soit vrai.

"On a payé 4.800, c’est une bonne affaire"

Pour ceux qui ont un billet officiel, c’est jour de fête. "On a payé 4.800 dollars chacun pour notre ticket, on a fait une bonne affaire", se félicitent Chris et son pote, médailles des 49ers autour du cou. "Ce n’est pas tous les jours que les Niners sont de retour au Super Bowl." Vu le résultat, on avoue avoir pensé à eux après le match.

Le jour même, certains billets officiels s’échangeaient...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité