L’équipe basée en Nouvelle-Angleterre est soupçonnée d’avoir filmé son futur adversaire, les Bengals de Cincinnati, à son insu.

Les New England Patriots sont accusés d’avoir filmé la ligne de touche de Cincinnati pendant que ces derniers affrontaient Cleveland Browns ce dimanche. Si le club ne nie pas avoir envoyé des caméras au dessus du FirstEnergy Stadium, il raconte que celles-ci n’allaient pas être utilisées en marge de la rencontre qui verra prochainement s’affronter les Bengals et les Patriots. Ces derniers ont d’ailleurs publié un communiqué disant que leur équipe vidéo tournait un reportage en coulisse sur le staff chargé du scooting, pour une série intitulée "Do your job".

Le club a tout de même reconnu que c’était un acte maladroit. « Notre erreur de ne pas avoir prévenu les Bengals ni la Ligue était un oubli involontaire. Nous acceptons l'entière responsabilité des actions de notre équipe de production lors du match Browns-Bengals. Le seul but du tournage était de fournir une illustration d'un scout en plein travail. Il n'y avait aucune intention d'utiliser les images à d'autres fins. »

Des accusations qui arrivent à un moment où l’équipe semble en difficulté. Battus par Kansas City ce week-end, les joueurs de Bill Belichick se sont inclinés pour la première fois à domicile depuis la semaine 4 de la saison 2017. Une seconde défaite de rang, la troisième lors des 5 derniers matchs, qui prouve que les Patriots ont du soucis à se faire. D’autant plus qu’à 42 ans, la star de l’équipe, Tom Brady, parait en bout de course. Le quarterback considéré comme le meilleur joueur de tous les temps n’a de nouveau pas réalisé une bonne prestation ce week-end.

La vent semble tourner pour les Patriots qui, durant les 20 dernières années, ont dominé la NFL en remportant 6 Super Bowls depuis 2001. La croyance populaire qui indiquait que l’équipe de la Nouvelle-Angleterre était toujours favorisée par les arbitres s’évapore quelque peu avec les mauvais résultats de l’équipe en ce moment.