Sports US Les Cleveland Browns, franchise de NFL, le championnat de football américain outre-Atlantique, se cherchent un nouvel entraîneur.

Jusque-là, pas de quoi casser une patte à un canard, direz-vous. Sauf que l'un des noms pris en considération, selon les médias américains, en surprennent plus d'un: Condoleeza Rice. 

L'ex-femme politique américaine de 64 ans a été secrétaire d'état des Etats-Unis de 2005 à 2009. Si elle n'a aucune expérience en tant qu'entraîneur, elle a présidé la commission du basket-ball universitaire et a siégé au comité de sélection des éliminatoires du football universitaire de 2013 à 2016. Si elle devenait l'heureuse élue, elle serait la première femme à être coach en NFL.

Serait-ce un simple coup de pub des Browns qui ne comptent que trois victoires cette saison contre six défaites ? Toujours est-il que le manager général de l'équipe de Cleveland, John Dorsey, a dit la semaine dernière qu'il ne serait pas contre le fait de voir une femme à la tête de son équipe: "Je veux juste qu'on ait le meilleur entraîneur possible, peu importe son âge. Cela pourrait aussi être une femme. Ne me regardez pas de cette manière. Je suis sérieux. Qui sait?"

Plus tard, dans la journée de dimanche, John Dorsey a tenté de tordre le cou aux rumeurs qui secouaient la Toile liant l'ancienne secrétaire d'Etat aux Browns, dont elle est fan: "J'admire tout ce que Condoleezza Rice a accompli. Notre processus pour trouver un coach est toujours en cours. Nous composons actuellement la liste des candidats et le nom de Condoleezza Rice n'a jamais été discuté."