Sports US

Quand les Triangles de Dayton affrontent les Panhandles de Columbus en 1920, personne ne se doutait que la NFL allait devenir cet emblème de la société américaine.

Mais depuis 100 ans, la ligue de football américain a bien changé, sur le terrain et en dehors de celui-ci. Voici les 5 changements les plus notables de la NFL depuis un siècle...

Les casques

© subairsystems.com

En regardant les casques de l’époque, il y a de quoi être effrayé. Une fine couche de cuir était jugée suffisante pour protéger la tête des joueurs. Vers les années 40, la NFL a finalement opté pour des casques en plastique avec une visière de protection à l’avant. Des casques qui ressemblent plus à ce que l’on connaît maintenant. Une amélioration des équipements qui n’enlève pas tous les risques, notamment les lésions cérébrales. Selon une étude faite par le Journal of The American Medical Association (JAMA) en 2017, sur 111 joueurs de la NFL analysés, quasiment 100% d’entre eux présentent une dégénérescence cérébrale. Petit à petit, la NFL tente de limiter les grosses collisions de casque contre casque avec des pénalités et des amendes, mais encore beaucoup de chemin reste à accomplir.

La forward pass (passe en avant)

© AFP

Le football américain de l’époque ressemblait beaucoup plus au rugby qu’au football actuel. Le jeu consistait à prendre le ballon et à foncer dans la mêlée jusqu'à ce que le joueur tombe. Ensuite, les deux équipes se remettaient à leur place et recommençaient. Durant les premières années de la NFL, les quarterbacks n’étaient pas autorisés à lancer le ballon à plus de 5 yards (environ 4,5 mètres). Autant dire que le jeu de passe était quasiment inexistant.

Mais en 1933, la NFL décide d’autoriser la forward pass sans limite de distance. Une décision qui va totalement changer le cours du jeu et qui permet aujourd’hui d’admirer un spectacle de haute-voltige sur les terrains. A titre de comparaison, en 1932, aucun quarterback n’a parcouru plus de 640 yards et marqué 9 touchdowns sur toute la saison. En 2015, Drew Brees (New Orleans Saints) a couru 505 yards et a marqué 7 touchdowns… en un match.

Le spectacle de la mi-temps du Super Bowl

© BELGA

Aussi mémorable que le jeu lui-même, le show de la mi-temps est devenu une tradition pour des millions d’américains et de fans de football américain. Des stars comme The Who, Beyoncé, Coldplay ou encore Prince se sont pris au jeu de ce spectacle. Mais le spectacle de la mi-temps n’a pas toujours été celui que l’on connaît maintenant.

Avant les années 1990, le spectacle mettait en vedette des groupes de fanfare universitaire qui interprétaient des chansons patriotiques. Mais depuis la représentation d’un certain Michael Jackson en 1993 vue par 91 millions de spectateurs, le spectacle de la mi-temps est devenu un concert convoité par les plus grandes stars mondiales.

La draft

© D.R.

L'équité est l’un des symboles forts des ligues américaines de sports. La NFL ne fait pas figure d’exception. Une équipe qui a été championne une année peut finir dernière du classement la saison d’après. C’est cela qui rend la ligue excitante. Avant 1936, la période des transferts était synonyme de chaos général. Les recruteurs allait pêcher des joueurs amateurs et celui qui faisait l’offre la plus grande avait gagné. Les salaires de diplômés universitaires étaient rapidement devenus exorbitants.

Dans le but de rétablir l'équilibre concurrentiel et de réduire l'influence des joueurs, la NFL est devenue la première ligue sportive majeure à organiser un repêchage annuel, au cours duquel les franchises sélectionnent à leur tour des joueurs amateurs, la pire équipe de la saison précédente s’installant en premier lieu sur la liste. Les autres ligues sportives américaines ont suivi le pas quelques années plus tard.

Le plafond salarial

© D.R.

Plus efficace encore que la draft pour l'équité dans le sport, le plafond salarial est le meilleur égalisateur de la NFL. Inspirée du modèle de la NBA quelques années plus tôt, la ligue instaure en 1994 le plafond salarial qui limite les salaires excessifs pour les plus grandes stars. Un plafond qui évolue chaque année. Entre 1944 et 2018, il est passé de 34 millions de dollars à 188 millions pour chaque équipe.

Force est de constater que la NFL a énormément changé en un siècle. Ces évolutions ont permis progressivement au football américain de se faire une place dans les coeurs de tous les Américains, alors que le phénomène prend de l'ampleur sur le Vieux Continent...