Après le judo et juste avant le karaté, les compétitions ont repris en taekwondo. Ainsi, deux Belges (et non des moindres…) ont décroché une médaille, ce week-end, à Sofia. En -63 kg, Jaouad Achab s’est offert ni plus ni moins que l’or au terme de quatre combats ! Notre qualifié olympique, n°1 mondial, a écarté l’Espagnol Cabrera (10-1), le Français Comprelle (21-5) et l’Espagnol Cala (12-9) pour arriver en finale. Là, opposé à un… troisième Espagnol, Guerrero, Jaouad l’a encore emporté sur le score final, plus serré, de 9-8.

Engagé en -80 kg, Nicholas Corten, tête de série n°6 de ce rendez-vous bulgare, a décroché le bronze. Exempté du premier tour, Nicholas a, ensuite, éliminé le Grec Michopoulos (17-4), puis le Norvégien Ordemann, n°3, sur le score de 10-5, se qualifiant pour les demi-finales face au Jordanien Elsharabaty. Le Belge s’y est incliné (9-14), prenant le bronze pendant que le Jordanien remportait la finale, contre l’Égyptien Eissa, par 8-7.

À noter qu’en -74 kg, Badr Achab, le jeune frère de Jaouad, s’est incliné dès son entrée en lice face au Serbe Takov (5-13), celui-ci tombant au tour suivant, contre le Croate Maric. Côté féminin, Raheleh Asemani a connu le même sort en -57 kg, où elle a été battue d’emblée par la Bosnienne Stetic (5-17), celle-ci décrochant finalement l’argent, vaincue par l’Américaine Zolotic. Et, en -62 kg, Djade Lespau s’est également inclinée dès son entrée en lice, contre la Britannique Roberts (0-2), laquelle s’est offert la médaille d’or !