C’est officiel depuis ce samedi et la défaite pour le bronze de l’Iranien Hosseini à la finale du Grand Prix : le Belge figure parmi le Top 5 mondial en route pour Tokyo...

Jaouad Achab ne devra pas attendre le 18 décembre et le résultat du Grand Chelem, à Wuxi (Chine), dernier rendez-vous de l’année ! La défaite pour le bronze de l’Iranien Hosseini, face au Chinois Zhao, à la finale du Grand Prix ne lui rapporte pas assez de points pour sortir le Belge du Top 5 mondial en -68 kg. Jaouad est donc officiellement qualifié pour les Jeux de Tokyo, tout comme le Sud-Coréen Lee, le Britannique Sinden, le Chinois Zhao et… l’Espagnol Perez qui a terminé la saison en force, s’installant au quatrième rang.

À 27 ans, Achab prendra part à ses deuxièmes Jeux, après ceux de Rio, où il s’était classé cinquième après avoir perdu pour le bronze. Récent champion d’Europe en -63 kg (catégorie non-olympique…), le porte-drapeau du taekwondo belge est également médaillé de bronze mondial, en mai, à Manchester, cette fois en -68 kg, une caté où il a donc décroché le quota pour notre pays. Battu dès son entrée en lice par le fameux Iranien Hosseini, Si Mohamed Ketbi, notre autre représentant, ne devrait pas lui contester sa place.

Vendredi, Jaouad Achab et son staff sont passés par tous les sentiments avec une victoire forgée au bout du suspense face au Britannique McNeish, n°15, qui l’avait violemment bousculé, mi-septembre, à Chiba, pour s’imposer sur le score de 5-16. Avec ce parfum de revanche, Jaouad fut longtemps mené : 2-6 après le premier round et 7-14 au terme du deuxième. Et quand McNeish ajouta un point à l’entrée du troisième acte (7-15), nul ne donnait cher de sa peau… Mais notre compatriote trouva les ressources, physiques et mentales, pour aligner neuf points d’affilée, dont les deux derniers sur le gong, et l’emporter sur le score de 16-15 !

Autant de points qui se sont révélés précieux dans la quête du sésame olympique… Car, dans la foulée, l’histoire ne se répéta pas face à l’Iranien Hosseini, n°6 mondial, qui profita de sa taille pour frapper à la tête à… six reprises, ce qui lui permit de s’isoler à 2-9, puis à 8-16 et, finalement, de l’emporter sur le score de 15-33. Un succès assez impressionnant, mais vain… En demi-finales, Hosseini s’inclina face à Lee et, pour le bronze, face à Zhao. Une défaite synonyme de qualification olympique pour Jaouad Achab !