Quatre skieuses pouvaient encore remporter le classement de la discipline: la Suédoise Sara Hector, en tête avec 522 points avant la dernière épreuve, Worley, deuxième à 5 unités, ainsi que l'Américaine Mikaela Shiffrin (471) et la Slovaque Petra Vlhova (431). Dominatrice de la première manche, terminée en tête avec 82/100e sur Brignone, Shiffrin semblait en mesure d'ajouter ce globe à son palmarès. Mais l'Américaine craquait dans la seconde manche, qu'elle concluait avec le 24e et dernier temps. Elle reculait ainsi au septième rang, à 67/100e de Brignone. Brignone s'est imposée en 2:14.68, devançant sa compatriote Marta Bassino (+0.31) et Vlhova (+0.37). Worley prenait la quatrième place à 45/100e. Hector devait se contenter de la 14e place à 1.49. Au classement de la discipline, Worley s'impose avec 567 points, 27 de plus qu'Hector (540). La Française remporte son deuxième petit globe du géant, après celui conquis en 2017. Shiffrin (491) est troisième, devant Vlhova (491). Shiffrin était déjà assurée de la victoire finale du gros globe de cristal pour le classement général. L'Américaine termine la saison avec 1.457 points. Vlhova est deuxième avec 1.309 points et Brignone (1.055 points) troisième.