Après Kitzbühel la semaine dernière, sur la distance sprint, le Tyrol autrichien accueillait ce dimanche, à Walchsee, l’Euro sur mi-distance (1,9 km de natation, en principe… 90 km à vélo et 21 km à pied) avec comme principaux Belges au départ Bart Aernouts et Christophe De Keyser. Pour sa deuxième expérience sur ce type d’épreuve, le Brabançon a confirmé qu’il était bon nageur en sortant le premier de l’eau, en 24’27, avec onze secondes d’avance sur les Allemands Frederik Funk et Nicolas Mann ainsi que l’Italien Giulio Molinari. À distance, l’Anversois pointait, alors, aux alentours de la 30e position, à 4’26 de la tête.

Fort de sa mésaventure fin mai, à Sankt-Pölten (où Funk, 23 ans, l’avait déjà emporté !), Christophe De Keyser a, cette fois, roulé à son rythme, posant le vélo à la 14e place, à 10’45 du leader, l’ancien cycliste pro allemand Ruben Zepunkte, au coude-à-coude avec son compatriote Frederik Funk. Mais, tandis que celui-ci a tenu jusqu’au bout pour s’offrir le titre de champion d’Europe en devançant l’Autrichien Thomas Steger de 1’55, Zepunkte a souffert en course à pied, le point fort de Bart Aernouts qui, pour… quatre secondes seulement, a réussi à monter sur la troisième matche du podium, à 5’09 de Funk.

Une médaille de bronze dont Bart était très heureux. "J’y ai cru jusqu’au bout ! Je savais qu’il y avait moyen de réussir un bon résultat lors de cette épreuve, notamment grâce à ma course à pied. Mais, dès la deuxième partie du parcours vélo, je me suis senti bien. Il faut croire que je deviens vieux car il me faut désormais toujours un peu de temps avant de mettre en route. Une fois lancé, il faut positiver. Et j’ai été animé de cet esprit positif, surtout au fur et à mesure que je rattrapais des concurrents. J’ai quand même dû courir à fond jusque dans les derniers mètres pour être récompensé pas cette médaille de bronze. Et, croyez-moi, j’en suis très fier !"

Sur les plus ou moins 80 km (!) à vélo et un parcours particulièrement vallonné, Bart a signé, en 1h59’40, le quatrième chrono de tous les concurrents, ce qui lui a permis de remonter de la 30e à la… 7e place, à 8’16 quand même de l’Allemand Funk, finalement aussi bon rouleur que coureur. Et, à pied, Aernouts a encore rattrapé quatre adversaires, dont le dernier, Zepunkte, dans les derniers mètres de cette épreuve où Christophe De Keyser s’est, quant à lui, classé à une belle 13e place, à 11’47 du vainqueur. Troisième Belge, Victor Alexandre a aussi intégré le Top 20, au 19e rang, à 18’00 du champion d’Europe.

Nicola Spirig devance Anne Haug !

Côté féminin, la victoire (et le titre !) est revenue à la Suissesse Nicola Spirig qui a mené l'épreuve presque de bout en bout, ne laissant que l'Espagnole Perez Sala la devancer à la sortie de l'eau. Et encore, de deux petites secondes ! Véritable phénomène, la triathlète de 39 ans, mère de trois enfants et avocate de profession, s'est imposée devant l'Allemande Anne Haug, qu'elle a reléguée à 5'02. Nul doute que ce succès lui a mis du baume au coeur après avoir terminé au pied du podium (4e), sur la distance sprint, le week-end dernier, à Kitzbühel, suite à une pénalité de dix secondes que lui ont infligée les arbitres lors de la transition.

Championne olympique en 2012, à Londres, et encore médaillée d'argent en 2016, à Rio, l'incroyable Suissesse Nicola Spirig participera fin juillet, à Tokyo, à ses cinquièmes Jeux...