Tout comme le Mexique, la Croatie réussit décidément bien à Emmanuel Lejeune !

Après sa deuxième place le 26 septembre, à Cozumel (son premier podium Ironman), le Hennuyer de 29 ans tient désormais sa première victoire internationale sur une épreuve mi-distance (1,9 km de natation, 90 km à vélo, 21 km à pied). Engagé ce samedi, à Zadar (Croatie), où il avait déjà terminé deuxième l’an dernier, derrière l’expérimenté Slovène David Plese, Emmanuel s’est imposé, cette fois, de maîtresse façon, en s’appuyant sur sa principale force, la course à pied. 12e à Dubaï, 8e à Cancun, 4e aux Sables, 2e à Cozumel et donc 1er à Zadar, le triathlète de Quiévrain termine l’année en beauté !

Sorti de l’eau en deuxième position, dans les pieds du Slovène Matija Meden (25’22 pour 25’23 !), Emmanuel Lejeune a constamment roulé dans le peloton de tête, avec un autre Slovène, Jaroslav Kovacic, et le Tchèque Pavel Wohl, finalement auteur du meilleur chrono sur les 90 km (2h07’00 pour 2h11’27 au Belge, quatrième).

Mais, après avoir posé le vélo en troisième position, derrière Kovacic et Wohl, Emmanuel a laissé parler son expérience avec une transition ultra-rapide, puis ses jambes avec un semi-marathon couru en 1h17’48 pour un chrono final de 3h57’24. Notre compatriote a ainsi devancé le Slovène Kovacic de 1’18 et le Tchèque Wohl de 4’57 ! Une victoire vraiment sans bavure…

Conseillé par Luc Van Lierde, double vainqueur de l’Ironman d’Hawaï (1996, 1999), Emmanuel Lejeune n’a cessé de progresser au cours de cette saison et peut désormais envisager l’année prochaine avec ambition. Place désormais à la récupération, puis à l’entraînement hivernal, tout en se penchant sur la planification avec, sans doute, le Mondial mi-distance en point de mire. Et plus que jamais l’Ironman dans un coin de la tête.