"J’ai connu un jour sans, ce dimanche ! À oublier au plus vite… Je n’étais pas à l’aise dans les descentes, où j'ai évité la chute dans le ravin... À deux reprises ! J’ai donc préféré ne pas insister."

Tel fut le commentaire de Pieter Heemeryck après son abandon, ce dimanche, à Mandelieu, où se tenait le traditionnel mi-distance des TriGames. Une épreuve sur 1,9 km de natation, 90 km à vélo, 21 km à pied, remportée par Rudy Von Berg en 4h21’07, devant les Allemands Nieschlag (4h23’27) et Stein (4h25’52), et au cours de laquelle un autre Belge, Tim Van Hemel, s’est classé à une superbe sixième place, en 4h33’51.

Sorti de l’eau dans un petit groupe derrière Nieschlag, spécialiste des courtes distances, Heemeryck a mis pied à terre à la fin du premier tour à vélo (km 30) après avoir constaté n’être pas à l’aise sur ce parcours accidenté dessinée dans l’arrière pays, entre Mandelieu et Grasse. Un tracé ouvert à la circulation et donc assez dangereux selon les observateurs. Un coup dans l’eau pour le Pieter Heemeryck qui va désormais se préparer pour l’Ironman du Portugal, à Cascais, le 7 novembre.

Fils d’un baron belge et d’une comtesse italienne, vivant dans le sud de la France où il a passé son enfance, mais né au États-Unis et entraîné par… Luc Van Lierde (!), Rudy Von Berg a, lui, confirmé, son excellent état de forme après s’être déjà imposé début septembre, aux Sables d’Olonne.

Quant à Tim Van Hemel, il a parfaitement réussi ses débuts sur mi-distance, après avoir participé à toutes les manches du Grand Prix de France de… duathlon. Côté féminin, la victoire est revenue à l’Allemande Anne Haug, en 4h54’34, qui a devancé la Suissesse Bilham (5h05’36) et la Française Mathieu (5h07’35), triathlète actuellement affiliée au Trigt, à Tournai !