À Abu Dhabi, Khabib Nurmagomedov a conservé son titre de champion des légers en dominant par soumission, dans le deuxième round, l’Américain Justin Gaethje.


Très ému, l’Aigle du Daguestan, invaincu en 29 combats (29-0), a ensuite annoncé qu’il mettait un terme à sa carrière, ne se voyant pas poursuivre sans son père (décédé il y a trois mois) à ses côtés.

"C'était mon dernier combat, il n'y a aucune chance que je revienne ici sans mon père. Quand l'UFC m'a proposé le combat avec Justin, j'ai parlé pendant trois jours avec ma mère. Elle ne veut pas que j'aille combattre sans mon père. Je lui ai promis que ce serait mon dernier combat », a déclaré le champion.