Selon les informations recueillies par le HuffPost auprès du parquet d’Evry, il aurait été mis en garde à vue après avoir proféré des menaces à des policiers. Le champion d’arts martiaux a été arrêté alors qu'il se rendait lui-même au commissariat pour s'informer sur les suites données à une plainte qu’il avait déposée il y a peu pour “dégradation par moyen dangereux”. Son domicile avait en effet été visé par des tirs d’arme à feu le 20 juin dernier, aucune victime n'ayant heureusement été déplorée.

Patrice Quarteron, 41 ans, “aurait usé de propos susceptibles d'être qualifiés de menaces de mort à l’encontre des policiers et aurait utilisé son téléphone portable pour les filmer”, selon les dires d'une source proche du dossier.

Placé en garde à vue à 14h40 pour “menace de mort sur personne dépositaire de l’autorité publique” et “atteinte à l’intimité de la vie privée”, l'ancien sportif a été relâché vers 18h30 sur décision du parquet, “le temps de poursuivre les investigations”.