Baasrode 15

Galmaarden : Wielandt et Fauvaux; Dumoulin, Vermeer et Van Hove.

Baasrode : Van Impe et Quisquater; Vinck, Joos et Van den Steene.

Balles outres. - Au rechas : Quisquater 13; Joos 11; Vermeer et Van Hove 6; Vinck 4; Van Impe, Van den Steene et Fauvaux 3; Dumoulin 2. Au contre-rechas : Quisquater 1. Livrées mauvaises : Fauvaux 5; Dumoulin et Van Hove 3; Vermeer et Van den Steene 2; Wielandt, Van Impe et Quisquater 1. Courtes : Dumoulin, Vermeer et Van den Steene

GALMAARDEN Une vent de tempête a soufflé de bout en bout. De quoi donner des idées belliqueuses aux frappeurs. Baasrode a donc nettement dominé. Wielandt, excellent au tamis, sauva la mise en accrochant trois jeux contre Quisquater. Vinck croqua une balle de 40à2 en début de partie. Dès 2-1, Quisquater recula au pivot avec succès. Les Assurés prirent l'ascendant à 2-3 par Vinck mais Wielandt égalisa à 3-3. Les visités ne récolteront plus que trois maigres quinzes dans les cinq jeux suivants. Les Fauvaux, Dumoulin et autre Van Hove se firent clouer au tamis : 3-8 au repos.

Après 3-9 en reprise, les Flandriens connurent un court passage à vide, immédiatement mis à profit par Dumoulin et Vermeer : 5-9. L'omniprésent Wielandt rendit espoir aux siens à 6-10. Galmaarden huma dès lors avec délectation le nectar du point. Ce fut donc chose faite à 7-11 sur une outre de fauvaux et deux larges de Van den Steene. Galmaarden n'insista plus guère en fin de lutte. Wielandt s'inclina, enfin, face à Quisquater mais Joos apporta la note finale.



© La Dernière Heure 2006