Autres sports Nina Derwael était vraiment soulagée à l’issue de cette finale de haut vol.

Tout sourire sur la plus haute marche du podium, entre la Britannique Downie et l’Américaine Lee, Nina Derwael a énormément apprécié ce deuxième titre mondial. Au moins autant que le premier, l’an dernier, à Doha. "Même si celui-là sera toujours un peu spécial !", sourit-elle au micro de Sporza. "Je suis vraiment soulagée parce que j’étais quand même un peu stressée. Étant la dernière à passer, l’attente fut longue et la tension est montée. Même si je m’étais préparée à cette situation."

Stressée mais, surtout, concentrée sur son exercice, Nina ne savait rien des autres prestations et des notes de ses rivales, en particulier de Rebecca Downie, médaillée d’argent. "Je n’ai rien vu ni entendu de la compétition, de mes adversaires. En fait, la seule que j’ai vue à l’œuvre est la Russe Spiridonova qui passait juste avant moi. Je devais quand même savoir à quel moment me présenter…" (rire)

Finalement, tout s’est parfaitement déroulé pour la Limbourgoise de 19 ans. "Oui ! Ce fut un sentiment indescriptible quand je me suis rendu compte que je n’avais commis aucune erreur. Là encore, l’attente prenante, même si je savais qu’en principe, ma prestation valait le podium. En voyant ma note, ce fut un énorme soulagement parce que les attentes étaient énormes."

Nina a remis les pendules à l’heure belge. "Après ma chute lors des Jeux européens, en juin, à Minsk, j’avais à cœur de réussir la meilleure prestation possible. Étant mieux préparée, j’ai pu atteindre mon objectif."

Après le bronze, la voilà propriétaire de deux médailles d’or. Il est temps désormais de se concentrer sur les Jeux de Tokyo, où elle s’envolera avec ambition, entourée de ses copines de l’équipe féminine… Par mesure de prudence, la figure de proue de la gym belge ne s’alignera pas, ce dimanche, en finale du sol. "Ce fut une semaine délicate pour mon pied. Avant ma finale du concours général, mon pied était ok. Mais, depuis, je ressens une douleur. Finale au sol aurait été chouette, mais je n’ai pas de chance de médaille."