Autres sports

Emmenés par l’Ostendaise de 25 ans, championne du monde 2018 en Laser Radial, huit Belges disputent le test-event olympique à Enoshima.

Emma Plasschaert occupe la 10e place en Laser Radial à l'issue des deux premières régates du test-event olympique, disputé à Enoshima, petite île au Sud de Tokyo, destination touristique réputée et déjà port olympique en 1964.

Notre championne du monde 2018 s’est classée 6e et 14e des deux régates de cette journée de samedi, totalisant donc 20 points. La Hongroise Maria Erdi (3 pts), la Néerlandaise Marit Bouwmeester (8 pts) et la Danoise Anne-Marie Rindom (9 pts) composent le podium provisoire. Autre Belge engagée en Laser Radial, Eline Verstraelen est 36e avec 72 points. À partir de la troisième régate, disputée dès ce dimanche, le moins bon résultat ne sera plus comptabilisé.

En Laser, les deux Belges sont au coude à coude après deux régates, également. Wannes Van Laer est 18e avec 38 points et William de Smet 19e avec 42 unités alors que le Néo-Zélandais Sam Meech pointe en tête avec 3 points.

En 49er, le duo Yannick Lefebvre et Tom Pelsmaekers est 9e avec 15 points après trois régates tandis que les Néo-Zélandais Blair Tuke et Peter Burling mènent avec 2 unités.

En 49er FX, Isaura Maenhaut et Anouk Geurts pointent, pour leur part, à la 21e place après trois régates, également, avec 35 points. Les Britanniques Saskia Tidey et Charlotte Dobson figurent en tête avec 2 unités.

Incontestable chef de file de la délégation belge, Emma Plasschaert est la seule à avoir déjà assuré une place olympique pour la Belgique en Laser Radial grâce à son titre mondial décroché l’an dernier. En toute logique, elle devrait lui revenir, l’Ostendaise de 25 ans ayant confirmé avec une médaille de bronze à l’Euro 2019 alors qu’elle a également et, surtout, pris la quatrième place au Mondial.