Disqualifiée lors de la première régate pour avoir anticipé son départ, puis créditée de 16e et 31e places, lundi, Emma Plasschaert se retrouvait au pied du mur, ce mardi, lors de la journée finale de l’Euro en Laser Radial. Malgré un sursaut d’orgueil avec une 11e place, le matin, l’Ostendaise n’a pu réussir mieux que… 33e dans la dernière régate, se classant finalement au 9e rang européen (10e au classement général en tenant compte de la Canadienne Sarah Douglas, 6e) avec 122 points. Une énorme déception pour Emma qui espérait décrocher une troisième médaille européenne d’affilée, après celles de bronze en 2018 et 2019.

Il faut croire que ce rendez-vous européen, le seul de cette saison chamboulée par la crise sanitaire, réserverait son lot de surprises, bonne ou mauvaise, puisque la Néerlandaise Marit Bouwmeester, championne olympique en titre, est parvenue à s’imposer grâce à un finish d’enfer. Bouwmeester s’est, en effet, classée deuxième de l’avant-dernière régate avant de remporter la dernière et, ainsi, souffler le titre européen à la Danoise Anne-Marie Rindom, en tête depuis la première course, mais battue de deux points (45 pour 47). La médaille de bronze est revenue à la Polonaise Agata Barwinska (75 pts).