Après trois jours et neuf régates, la phase qualificative s’est achevée, ce mardi, à Lanzarote, compétition prestigieuse au calendrier de la voile et, cette année, qualificative pour les Jeux de Tokyo avec l’attribution du dernier ticket européen. Après Emma Plasschaert en Laser Radial, Yannick Lefèbvre et Tom Pelsmaekers, en 49er, ainsi que Anouk Geurts et Isaura Maenhaut, en 49erFX, espèrent y décrocher leur sélection olympique.

Au terme de la première phase, 25 équipages sur une quarantaine dans chaque classe sont autorisés à poursuivre l’aventure lors des séries finales (sur trois jours également), avant la fameuse Medal Race, au cours de laquelle sont traditionnellement distribuées les médailles. Et les Belges ont franchi cette étape, se classant respectivement 9e et 8e du classement général, mais 2e dans la course olympique.

Notre duo masculin, composé de Yannick Lefèbvre et Tom Pelsmaekers (déjà présents en 2016, à Rio, où ils se sont classés 17e), pointe à la 9e place, avec 56 points, d’un classement emmené désormais par un tandem espagnol, avec seulement 18 points, ce total étant la somme des résultats enregistrés dans les neuf régates, soit 5e, 5e, 2e, 7e, 1er, 2e, 1er, 1er, 1er. Mais l’Espagne est déjà qualifiée pour les Jeux de Tokyo ! Et, dans cette fameuse course olympique, la Belgique n’est précédée que par l’Irlande, 3e, avec 31 points.

Même scénario pour notre duo féminin : Anouk Geurts et Isaura Maenhaut occupent actuellement le 8e rang général, avec 44 points, d’un classement emmené par le… Brésil, avec 25 points. Et, dans la course olympique, la Belgique (première après deux journées !) n’est devancée que par la Croatie, 7e, avec 42 points. La lutte sera donc particulièrement serrée, mais tout à fait possible pour les deux équipages belges.

À suivre, on l'espère, jusque vendredi soir avec un heureux épilogue…