Defresne de retour à Couvin-Mariembourg: "Besoin de retrouver enjeu et excitation"

L’instituteur de 48 ans est heureux de revenir comme coach à Couvin-Mariembourg, cher à son cœur.

Thomas Béchet
(copyrigtht: vincent lorent) walhain - petit waret; 21/03/2010; olivier DEFRESNE
(copyrigtht: vincent lorent) walhain - petit waret; 21/03/2010; olivier DEFRESNE

L’instituteur de 48 ans est heureux de revenir comme coach à Couvin-Mariembourg, cher à son cœur.

Comme nous vous l’annoncions dans notre édition de ce lundi, Olivier Defresne succédera à Fabrice Silvagni, à la tête de Couvin-Mariembourg. Après avoir entraîné les Fagnards de 2003-2008, l’instituteur revient au bercail. C’est le président qui l’a contacté pour lui proposer un retour.

"Je savais qu’il n’était plus intéressé de poursuivre chez les Espoirs du Sporting Charleroi. Nous l’avons donc rencontré", déclare Axel Quataert. "Nous étions désireux qu’il revienne à Couvin-Mariembourg, et lui l’était aussi. Il était mon choix, je n’ai pas regardé ce qu’il y avait d’autre sur le marché."

Après trois saisons passées sur le banc des Espoirs du Sporting Charleroi, Olivier Defresne est heureux de revenir au Roi Soleil. "Chez les Carolos, j’espérais être intégré dans la cellule de l’équipe première, comme troisième ou quatrième adjoint de Felice Mazzù, mais cela n’a pas été le cas", déclare le nouveau nommé à la tête des Fagnards. "J’avais également besoin de retrouver l’enjeu et l’excitation des rencontres chez les seniors, qui plus est au niveau national. Lorsque j’ai été contacté par le président de Couvin-Mariembourg, club avec lequel je suis resté en promotion D durant cinq années de suite, atteignant même le tour final à une reprise, je n’ai pas hésité."

Le président Quataert a expliqué son projet sportif à son futur coach, en se basant sur un maintien en D2 amateurs, mais Olivier Defresne est conscient que sa future équipe pourrait basculer un échelon plus bas. "J’espère que cela ne sera pas le cas. Les dirigeants établissent d’ailleurs un groupe pour jouer en D2 amateurs. Le président et le directeur de l’école des jeunes, Jean-Marc Thys, sondent actuellement les joueurs un par un. Eugène, Houche et Meerpoel ont donné leur accord. D’autres tels que Boukamir et Descontus sont en pleine réflexion. L’objectif est de conserver l’ossature actuelle et de la consolider avec des arrivées. Mais même si nous descendons, notre volonté sera de remonter."

Notons encore que Couvin-Mariembourg n’aura, désormais, plus de directeur sportif. C’est Axel Quataert et Jean-Marc Thys qui endosseront cette fonction.


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be