On prend les mêmes et on recommence au sein des séries amateurs de basket-ball ? Ce serait trop simple, malgré la compétition 2020-2021 écourtée.

Les championnats nationaux, régionaux et provinciaux pourraient bien être chamboulés avec les traditionnels jeu de dominos.

Chez les hommes, l'arrêt de Gembloux (TDM2) doit être comblé. "Liège B est le seul candidat actuel", précise Jean-Pierre Delchef, le président de l'AWBB. "Cela dépendra toutefois de l'octroi de la licence."

Cela libérerait alors une place en R1, un championnat new look avec 3 poules de 6. "On ne sait pas si on gardera ce format car il faudrait pour cela 18 inscrits, ce qu'on n'est pas sûr d'avoir."

Chez les dames, Brunehaut (R2) palliera le retrait de Profondeville (R1). "Pour l'instant, il n'y a pas de montants de P1 supplémentaire à la place du BBB car nous avions 29 équipes en R2", poursuit Jean-Pierre Delchef. "Si des montées en cascades devaient avoir lieu, cela serait sur base des positions du championnat 2019-2020."

Tout dépendra donc des inscriptions des équipes en régionales (jusqu'au 5 mai) et en provinciales (15 mai)