Célia Van Beneden vient de disputer son premier Euro

Célia Van Beneden est une des plus belles promesses du judo belge.

Ménagé Loïc
Célia Van Beneden vient de disputer son premier Euro

Du haut de ses 15 ans, Célia Van Beneden, judokate au sein de l'Inter Gembloux-Wavre, vient de participer à son premier championnat d'Europe. La jeune fille était en Croatie la semaine dernière, à Porec, pour prendre part aux championnats d'Europe Cadet en moins de 40 kilos. Le bilan ? Deux défaites, mais une énorme expérience pour Célia Van Beneden. "J'étais déjà contente d'être là. Pour une première année à ce niveau, c'était avant tout un apprentissage pour moi, raconte la jeune sportive. J'étais surtout contente de pouvoir prendre de l'expérience et j'espère évidemment pouvoir me requalifier pour d'autres compétitions de ce genre à l'avenir. L'objectif sportif en allant là-bas ? Évidemment, quand tu prends part à une compétition, c'est pour aller le plus loin possible. Je savais très bien que je ne partais pas comme favorite, mais je suis quand même un peu déçue malgré tout de ne pas avoir su faire mieux."

Son premier combat, Célia Van Beneden l'a livré face à Zilan Ertem, la future gagnante de la compétition. Une adversaire qui a su prendre le dessus en se montrant plus agressive. "À partir de la moitié du combat, c'est devenu plus compliqué, avoue Célia Van Beneden. Elle était plus forte, elle n'a pas remporté le concours par hasard. C'est surtout le deuxième combat qui me laisse un petit goût de trop peu. J'avais déjà rencontré cette fille en mars dernier et cette fois, j'ai senti qu'il y avait moins de différence de niveau. Je pouvais clairement gagner. Ce qu'il m'a manqué ? De la lucidité en fin de combat. Mais ce n'est pas neuf, cela m'arrive assez souvent."

Elle rêve des Jeux

En attendant, en quelques mois, Célia Van Beneden a progressé à la vitesse de l'éclair. Une première victoire en Coupe d'Europe, une participation aux championnats d'Europe, 2022 a bien débuté pour la jeune fille. "Voici six ou sept mois, je n'aurais jamais cru à tout cela, sourit-elle. Le meilleur moment, c'est évidemment la victoire au Portugal, en Coupe d'Europe."

Si Célia Van Beneden a passé quelques jours en Croatie en vacances, elle va vite reprendre le chemin des salles. "Le programme des prochaines semaines ? J'aurai un stage Cédric Taymans en juillet, explique l'intéressée. Je partirai aussi en stage en Suisse à la fin du mois de juillet et j'aurai encore un stage en août à Louvain. Sans oublier les entraînements avec mon club et avec la Fédération. Les entraînements ? Cinq séances par semaine et je vais aussi à la salle de musculation. Bref, le judo, cela m'occupe tous les jours. Mes points forts et faibles ? Je manque de lucidité et d'expérience. Parfois, quand mon adversaire a deux pénalités, je dois la pousser à la troisième plutôt que de prendre des risques de mon côté. Mais, quand je sais placer ma garde, c'est mon point fort. Tout comme mes mouvements de jambes."

Le rêve de Célia Van Beneden ? Une médaille aux JO. "Mes débuts dans le judo ? En fait, je suis la première de la famille à me lancer dans ce sport, sourit Célia Van Beneden. Au départ, je pratiquais la natation et ma prof donnait aussi un petit cours de judo. J'ai voulu essayer et cela m'a vraiment plu. En plus, juste avant, j'avais vu Charline Van Snick décrocher une médaille aux JO, donc, cela m'a donné envie de poursuivre."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be