Romain Paul a directement mis les gaz à fond sur le Blanc Gilet Running Tour

Romain Paul a signé sa huitième victoire sur le Blanc Gilet Running Tour ce samedi à Limelette. Il termine ainsi en tête du challenge.

Michel DEMEESTER
Romain Paul a signé sa huitième victoire.
Romain Paul a signé sa huitième victoire. ©MLDR

Avant la dernière épreuve limelettoise du Blanc Gilet Running Tour, Romain Paul était talonné par Alexis Matthys. Quinze points seulement séparaient les deux coureurs au classement général établi sur les huit meilleures performances.

Romain Paul a gagné toutes les courses auxquelles il a participé. Il comptait donc 8 000 points, soit le maximum de points et ne pouvait donc plus améliorer son score. De son côté, Alexis Matthys a participé à toutes les courses et il a signé cinq victoires. Comme chaque kilomètre couru donne droit à un point bonus, il en a récolté 199 pour 127 à Romain Paul. "Pour remporter le challenge, je devais terminer premier mais surtout avoir plus d'une minute d'avance sur Alexis. Le nombre de points attribués au deuxième est fonction de l'écart avec le premier. Alexis devait marquer le moins de points possible pour ne pas améliorer son score", signalait Romain Paul.

Se frayer un chemin

Il est donc parti très vite. "Je ne me suis pas posé de question. J'ai foncé, sans me retourner. J'aurais trouvé dommage d'avoir gagné toutes les courses auxquelles j'ai participé et ne pas gagner le challenge", lançait Romain Paul.

Le parcours ne prêtait pas à faire un temps. "Il y avait une montée avec des barrières à contourner. L'important n'était pas le temps mais la victoire", lançait-il.

Romain Paul passait la ligne après la première des trois boucles de 3,5 km, largement en tête. Il comptait 53 secondes d'avance sur Alexis Matthys. Une avance qu'il a confirmée par la suite en ne baissant quasi jamais de rythme. Il avait alors déjà doublé pas mal de concurrents à l'issue du premier tour. "C'est sympa un parcours en boucles mais il faut se frayer un chemin entre les coureurs que l'on a rattrapé", lançait-il.

Il a terminé en 35'23'', et s'est imposé dans le challenge, devant Alexis Matthys (39'14''). "Je me suis fait mal à la cheville dans la partie plus technique en dépassant des concurrents lors du troisième tour. J'ai terminé avec mon équipier Kevin Moureau. Je ne suis pas mécontent de ma deuxième place. Romain Paul a moins de 30 ans. Je cours dans la catégorie des 30-39 ans sur le challenge bien qu'ayant eu 40 ans. J'avais 39 ans quand le challenge a débuté à Bomal le 2 juillet 2021. Je suis premier dans ma catégorie des 30-39 ans", indiquait Alexis Matthys.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be