La gestion des émotions, talon d’Achille des Rebecquois

Les Rebecquois ont tendance à se punir eux-mêmes par une mauvaise gestion de leurs émotions

Adrien Stouffs
La gestion des émotions, talon d’Achille des Rebecquois
©EDA
Si tout le monde était unanime samedi soir aux trois coups de sifflets de l’arbitre pour reconnaître que les Rebecquois, à neuf contre onze durant une partie...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité