L’Argayon s’est offert un titre européen : “L’esprit d’équipe a fait la différence”

L’Argayon a été sacré champion d’Europe des clubs champions en Men 50.

Une belle aventure pour les membres de l'équipe de l'Argayon. ©D. R.
Une belle aventure pour les membres de l'équipe de l'Argayon. ©D. R.

Xavier Daufresne et toute l’équipe de l’Argayon Men 50 ont pris part au championnat d’Europe des clubs champions disputés à Antalya en Turquie. Une compétition qui tient à cœur aux Nivellois, eux qui avaient déjà raflé le titre européen en Men 50 en 2018. “Nous y avions été en Men 45 en 2019 mais ça avait été trop difficile face à des joueurs plus jeunes. Le Covid a empêché la tenue des éditions 2020 et 2021 et nous étions donc de retour cette année”, débute Xavier Daufresne.

Un retour gagnant puisque l’Argayon s’est offert un nouveau titre européen. “Il y avait huit équipes en lice : trois turques, une française, une anglaise, une néerlandaise, une allemande et nous. À cause de la pluie, aucun match n’a pu se tenir le jeudi, la demi-finale et la finale ont donc été décalées d’un jour. Après avoir battu la France en demi, nous avons disputé la finale contre les Pays-Bas. L’un de nos joueurs a pu décaler son billet d’avion de retour, ce qui n’a pas été le cas pour le meilleur joueur néerlandais. Ça a équilibré les forces et l’esprit d’équipe nous a permis d’aller chercher la victoire en finale.”

Une énorme satisfaction pour le club nivellois. “Nous sommes partis à sept, ce qui nous a permis de faire tourner tous les jours. C’est une grosse satisfaction de remporter à nouveau ce titre de champion d’Europe. Cette année, l’esprit d’équipe a fait la différence.”

Au-delà de l’aspect sportif, il y a l’aventure humaine vécue dans une telle compétition. “C’est un tournoi génial à jouer, il nous permet de revoir d’anciens joueurs. En 45, il y avait notamment l’Autrichien Stefan Koubek. Et puis il y a eu un beau voyage avec un tournoi organisé dans un hôtel où tout est fait pour que les joueurs vivent l’événement dans les meilleures conditions.”

Une chose est certaine, l’Argayon remettra son titre en jeu l’an prochain. “Nous inscrirons même deux équipes : une en 50 et une autre en 55. C’est une superbe compétition et aussi une belle vitrine pour un club comme le nôtre.”

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be