Yohan Brouckaert (Tournai) ravi de retrouver Braine dimanche : “Le Brabant wallon, c’est là où tout a commencé pour moi”

Les déplacements à Braine ont toujours été de bons souvenirs pour Yohan Brouckaert.

Yohan Brouckaert se plait bien à Tournai.
Yohan Brouckaert se plait bien à Tournai. ©tam.be

Tournai qui se déplace à Braine, c’est l’occasion pour Yohan Brouckaert de revenir en Bravant wallon l’espace d’une rencontre. Un moment toujours apprécié par celui qui a vécu de grands moments dans notre province lorsqu’il portait la vareuse de l’AFC Tubize. “Le Brabant wallon, c’est là où tout a commencé pour moi”, débute-t-il. “De plus, j’ai joué quelques fois contre le RCS Brainois lors de rencontres amicales avec Tubize et le RWDM.”

De quoi rappeler quelques souvenirs au joueur qui a fêté ses 35 ans en octobre dernier. “À chaque fois que j’ai joué avec mes clubs contre Braine, ça a toujours été à de bonnes époques de ma carrière. Ça me rappelle donc inévitablement de bons souvenirs. Par contre, je n’ai encore jamais joué de match à enjeu contre le RCS Brainois, ce sera une première.”

Une rencontre d’autant plus importante qu’elle a un enjeu pour les Tournaisiens. “C’est un match très important pour nous. Même si nous avons vécu des semaines plus difficiles récemment, nous sommes encore en tête de la tranche et nous nous accrochons à cet espoir de remporter des rencontres. Mais nous savons aussi que ce ne sera pas un match facile, face à un adversaire qui lutte pour s’extirper du bas de tableau.”

Une position brainoise au classement qui surprend l’ancien Tubizien. “Braine n’a rien à faire là. Ils ont une équipe bien plus équilibrée que ce que le classement ne montre. Ils commencent d’ailleurs à obtenir des résultats à la hauteur de leur effectif. Je pense qu’il n’y a pas beaucoup plus de qualités au sein de notre effectif, mais il y a un certain état d’esprit dans notre groupe qui comble nos lacunes. Cela va nous offrir un beau duel.”

"Avant de signer à Tournai, je songeais à arrêter le football."

Le club de Tournai, Yohan Brouckaert l’a rejoint cet été. À un moment important de sa carrière. “Avant de signer à Tournai, je songeais à arrêter le football. Mais depuis mon arrivée dans ce club, je me plais énormément. J’ai trouvé un environnement familial, un groupe jeune mais à l’écoute. Nous avons connu des débuts plus compliqués mais les résultats ont commencé à suivre par la suite. L’ambiance est bonne et j’avais envie d’un club comme celui-là pour finir ma carrière.”

À Tournai, Yohan Brouckaert a retrouvé le plaisir simple de jouer au football. “Je veux continuer à prendre du plaisir, ce que j’ai retrouvé ici à Tournai. Quand vous êtes content d’aller trois fois par semaine à l’entraînement à 19h, c’est que tout va bien.”

Il aspire même à poursuivre l’aventure la saison prochaine. “J’ai signé pour deux ans. On verra en fin de saison si les dirigeants sont satisfaits de ce que j’apporte mais pour ma part, je me plais bien à Tournai.”

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be