De la RUTB au Congo, la belle aventure de Joseph Metagne : “C’est comme un rêve”

Entraîneur des gardiens à la RUTB, Joseph Metagne dispute actuellement le championnat d’Afrique des Nations avec le Congo.

Joseph Metagne dispute actuellement le championnat d'Afrique des Nations avec le Congo. ©D. R.
Joseph Metagne dispute actuellement le championnat d'Afrique des Nations avec le Congo. ©D. R.

Entraîneur des gardiens à l’Union Saint-Gilloise sous l’ère Grosjean, passé ensuite par le White Star Bruxelles et le BX Brussels, Joseph Nguepenya Metagne vit actuellement sa passion d’entraîneur des gardiens du côté de la Royale Union Tubize Braine. “Je suis arrivé à Tubize lorsque Khalid Karama était l’entraîneur de l’équipe première et je vis aujourd’hui ma quatrième saison en tant qu’entraîneur des gardiens”, débute-t-il.

Un club au sein duquel il s’épanouit pleinement. “Après la fusion, la famille Hazard m’a fait confiance et j’ai été reconduit dans mes fonctions. Je leur en suis d’ailleurs très reconnaissant. En optant pour la continuité, le club a permis au très bon staff en place de réaliser de bonnes choses. De plus, j’ai pu mettre sur pied un projet pour les jeunes gardiens au sein du club.”

De nationalité espagnole et vivant à Bruxelles où il a suivi toutes ses formations d’entraîneur des gardiens niveau 1 et 2 à l’Union Belge de Football, Joseph Nguepenya Metagne s’est vu proposer un challenge complémentaire sur la scène internationale. Il y a quelques mois, il a été nommé entraîneur des gardiens de l’équipe nationale A' du Congo Brazzaville. “Le sélectionneur actuel est un ami avec lequel j’ai déjà eu la chance de travailler en Belgique. Il m’a sollicité pour apporter mon expertise au niveau des gardiens. Cette nouvelle expérience n’a que quelques mois mais elle est très enrichissante, d’autant que j’ai la chance de travailler avec d’excellents gardiens. Cette opportunité est une belle récompense pour toutes ces années de travail accomplies depuis le début de ma carrière. Je suis ambitieux, je ne m’arrête pas là, mais je veux profiter et vivre cette expérience au maximum.”

"Un honneur de pouvoir montrer mes qualités sur le plan international."

Se retrouver au sein d’une sélection nationale, découvrir le football à l’international, c’est le rêve de tout entraîneur. “C’est quelque chose d’exceptionnel, une situation rêvée, prisée par presque tous les entraîneurs. Être international, pour moi, c’est comme un rêve. Quelque chose de très exceptionnel mais aussi le couronnement d’un travail acharné. C’est un honneur de pouvoir montrer mes qualités sur le plan international et surtout, d’aider les jeunes joueurs africains à évoluer.”

Il dispute le championnat d’Afrique des Nations

Actuellement, Joseph Metagne est en Algérie où il dispute le championnat d’Afrique des Nations avec le Congo. Une compétition qui a débuté lundi pour les Congolais avec une courte défaite (1-0) face au Cameroun au terme d’une bonne prestation d’ensemble. Un moment très spécial pour l’entraîneur des gardiens. “Ce match avait une connotation très particulière pour moi puisque nous affrontions le Cameroun, mon pays d’origine. J’avais à cœur de remporter ce match, pas par esprit de revanche car je n’ai aucun problème avec les dirigeants du football camerounais, mais bien pour leur montrer qu’ils ont un fils qui est aussi talentueux et qui exerce son métier avec passion. Et puis je voulais aider le Congo, ce beau pays, à rayonner au travers de ses gardiens. Même si la défaite fut au rendez-vous face à une très belle équipe du Cameroun, nous pouvons être fiers de notre prestation et notamment du match XXL réaliser par mon gardien.”

Joseph Metagne et le staff du Congo.
Joseph Metagne et le staff du Congo.

Entraîner des gardiens, c’est plus qu’un métier pour Joseph. “Dès que je vois un ballon, que je me retrouve sur un terrain, je suis transcendé, je deviens une autre personne. Partout où je passe, je développe une relation particulière avec mes gardiens. Une relation de collaboration où chacun évolue dans le respect, la discipline et la bonne ambiance.”

Sa relation avec Thomas De Bie à Tubize : “Thomas se comporte en vrai professionnel”

À Tubize, Joseph Metagne suit de près l’évolution de son gardien, Thomas De Bie. “Cela fait quatre saisons que je travaille avec Thomas. Humainement, c’est une très belle personne et comme gardien, il a beaucoup progressé tout en restant humble. Il écoute et met en pratique mes consignes, il accepte les critiques. Ensemble, nous avons développé une belle relation de collaboration et ça se passe à merveille. Il est sur une bonne voie et a grandement progressé au cours des deux dernières saisons. Thomas a su s’améliorer dans les domaines où il avait quelques lacunes, notamment dans le jeu aérien et avec son pied gauche. Que ce soit au niveau mental ou physique, il se comporte en vrai professionnel. Il met tout en œuvre pour s’améliorer jour après jour, il ne se satisfait jamais de ce qu’il a réalisé et en veut toujours plus.”

Joseph Metagne s'épanouit à la RUTB.
Joseph Metagne s'épanouit à la RUTB.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be