Brabant Wallon Le 28 juillet à Hambourg, le Chastrois s’attaquera à un mythe.

Être jeune n’empêche certainement pas d’avoir des rêves et surtout, de les réaliser. Bien sûr, à l’impossible nul n’est tenu, mais quand on veut… on peut ! Pour Bruno Slegers, 18 ans, son désir le plus fort est d’accomplir un Ironman.

À son âge, beaucoup diront que c’est beaucoup trop jeune. Si l’on ne peut leur donner tort, il est cependant utile de préciser que, pour parvenir à ce défi un peu fou, le Chastrois s’est encadré comme il le fallait et que son staff veille à ce que la préparation soit minutieuse et tienne en compte ses capacités, son âge et tous les paramètres importants.

Alors, fort de tous ces éléments, le dimanche 28 juillet prochain, Bruno Slegers s’alignera à l’Ironman d’Hambourg. 3,8 km de natation, 180 km à vélo puis un marathon à pied. Rien que cela pour ce jeune diplômé de l’enseignement secondaire.

Une revanche aussi sur la vie puisqu’il n’y a pas si longtemps, le jeune homme pesait encore 95 kg… Un embonpoint qu’il a travaillé pour s’affûter jour après jour. Et depuis deux ans maintenant, contaminé par un de ses professeurs, Bruno s’est dit que lui aussi en était capable et s’est donc mis au boulot !

Pour y parvenir , il peut aussi compter sur le soutien de ses parents qui veillent au grain depuis que le médecin a donné son feu vert !

De la motivation, le jeune Chastrois en a, lui qui n’hésite pas à se lever aux aurores pour aller nager tôt. "Il prend le bus à 5 h 25, il ne lésine pas sur les efforts pour atteindre l’objectif qu’il s’est fixé," indiquent ses parents.

"Je m’entraîne avec d’autres jeunes, dont Félix Dopchie, qui m’aide à m’améliorer en vélo. Les progrès sont réels. Cet Ironman, je veux le terminer et si possible, réaliser un chrono de moins de 12 heures ! J’irai sur place quelques jours à l’avance pour peaufiner les derniers détails."