Brabant Wallon Le rendez-vous la hulpois a attiré 750 participants dont de nombreux affiliés du Nac

750 participants ont pris le départ des très réputées Crêtes la hulpoises. Un parcours difficile avec deux distances au programme : 10 et 18 km. C’est sur la plus longue distance que l’on retrouvait Aurélien Lauwers en tête, avec un chrono d’une heure et six minutes. "Il y a un challenge interne au club, chacun doit courir un certain nombre de courses et comme il s’agissait de la dernière du calendrier, j’étais présent au départ", débute-t-il.

Une course qu’il avait déjà couverte l’an dernier. "Après avoir testé les 10 km, j’ai décidé de me lancer sur la plus longue distance. Comme je me suis concentré sur le triathlon cette saison, c’était la bonne distance. Je ne regrette pas mon choix puisque cette plus longue distance nous a permis de sortir de la route et de découvrir un tracé à travers les bois bien plus agréable."

Même s’il a fallu faire face aux redoutables crêtes. "Le parcours est assez accidenté et même les descentes sont délicates à négocier. Comme ça glisse, on doit faire plus attention et les muscles des jambes ont donc plus souffert."

finalement, Aurélien Lauwers s’est offert une belle victoire, de quoi ponctuer une saison placée sous le signe du triathlon. "Je me suis beaucoup entraîné pour participer à un Ironman et je sors un peu frustré de cette saison car je n’ai pas pu m’exprimer comme je l’aurais aimé lors de cet Ironman. À cause d’une chute intervenue une semaine avant le départ, j’ai senti des douleurs au genou durant les 15 derniers kilomètres, ce qui m’a empêché d’atteindre l’objectif fixé. Mais dans l’ensemble, cette saison axée sur le triathlon fut positive puisque j’ai quand même terminé deuxième à Opprebais."

2019 rimera toujours avec triathlon pour Aurélien Lauwers. "Mais de façon plus cool car la préparation de l’Ironman m’a tout de même pris deux mois et demi. J’alternerai entre triathlons et joggings."