Le coach du BCG, voit en Uccle beaucoup plus qu’un outsider.

Second en P2, Uccle Europe sera l’outsider de cette finale de Coupe du Brabant. Une affirmation que réfute gentiment Olivier Mulaba, le coach de Genappe. "Tout le monde indique que le BCG est favori en raison de l’écart de division, mais à mon sens, Uccle Europe n’est pas vraiment une équipe de P2. S’ils montent la saison prochaine, vous verrez qu’ils feront aussi la différence en P1."

La faute aux frères Allouchi qui constituent la pièce maîtresse des Ucclois ? "Ah, les Allouchi, ce sont des joueurs qui ne vieillissent pas. Des gars à haut potentiel, endurants et intelligents qui ont la même grinta depuis 20 ans. Ils sont très sympas, mais terriblement difficiles à jouer."

Privé depuis deux mois de Abibo (opéré de la main) et Lefever (ligaments croisés), le BCG a pourtant des arguments à faire valoir. "Je dispose d’un groupe homogène qui s’entend super bien, observe Mulaba. On a moins de rotations, mais on est davantage soudé. La clé pour gagner, c’est de se montrer patient en attaque. Jouer vite fait partie de notre ADN, mais si on évolue trop rapidement, on ne tiendra pas la distance. Si on gère et qu’on développe un jeu collectif, nos chances augmenteront."

Battu en demi-finale de l’épreuve l’an dernier, le BCG rêve secrètement d’un doublé, car il est second en championnat de P1. Un succès ce samedi en Coupe donnerait clairement des ailes aux Genappiens. Auteur (en tant que joueur) du doublé Coupe-Championnat sous le maillot du BCU Ganshoren, Olivier Mulaba a gagné des trophées dans la peau de coach avec des équipes Jeunes, mais pas encore en Seniors. Il y a un début à tout...

Chez les dames , la finale opposera dimanche (16h45) le Canter Schaerbeek à Waterloo. Les actuelles troisième et quatrième de la P1 se sont rencontrées la semaine passée en championnat avec une courte victoire schaerbeekoise : 65-59. La revanche dimanche ?