Brabant Wallon

Une rencontre émaillée de nombreux coups de sifflet


Nivelles Gembloux 84-80 (A. prol.) 

La Dodaine occupée samedi par une compétition de judo, Nivelles (1er) accueillait Gembloux (3e) hier. Ce sont les hommes de Bruno Rowet qui entamaient le mieux le débat. Portés par quelques triples, ils s’échappaient à 7-14 (3e) et 18-24 (8e). Nivelles ne produisait pas un mauvais basket en attaque malgré les déchets mais peinait à contenir les Couteliers.

Les Aclots reprenaient le second quart avec une individuelle plus stricte. Ce sursaut défensif était immédiatement traduit au marquoir. Si Vercoutere donnait l’avantage à ses couleurs sur un dunk à 28-27 (13e), l’arbitrage sanctionnait unilatéralement l’énergie locale. Tandis que Renard (pour rouspétance à 24-27) et Johnson (pour flopping à 33-30) encaissaient une faute technique, Bataille encaissait peu avant le repos (40-34) une bien obscure faute anti-sportive.

On pensait Nivelles parti vers le succès mais une nouvelle faute anti-sportive (?) de Tshimuanga et une faute technique pour flopping (?) de Bataille décontenançaient l’ardeur locale. Les arbitres n’étaient cependant pour rien dans l’absence de fluidité dans le jeu d’attaque des Nivellois, qui accumulaient les erreurs et jouaient trop leur carte personnelle.

Porté par davantage de réussite à distance, Gembloux était repassé en tête et menait 47-56 (29e). Plus sereins et jouant avec leurs intérieurs, Nivelles n’avait pas abandonné. Le team brabançon avait retrouvé ses esprits et sa hargne. C’est Gembloux qui encaissait l’ire arbitrale avec trois fautes techniques. Après 60-64 (35e), Nivelles et Mulumba passaient devant à 66-64 mais ne pouvaient éviter la prolongation à 66 partout.

Malgré un piètre 15/35 aux lancers, le club aclot s’arrachait défensivement dans ces cinq minutes supplémentaires. Un contre de Tshimunaga, un autre de Vercoutere et un dunk de Tshimuanga assuraient le succès local : 84-80.

La fiche du match

Quarts : Quarts : 21-25, 19-9, 9-24, 17-9, 18-14.

Nivelles : Renard V. 3-4-0, BATAILLE 2-0, Renard M. - -, Kaminski (-), Vercoutere 5-5-, JOHNSON 2-0-4, WILMUS 5-0-1, Lambot 10-5, MULUMBA 8-12-7, TSHIMUANGA 5-1-5.