Les Brainoises ont signé un troisième succès et leur plus gros écart en EuroLeague.

Avant de clôturer 2019 sur deux déplacements délicats (à Prague et Ekaterinburg, les deux premiers de ce groupe A), les Castors ont gâté le petit millier de supporters accouru au Dôme carolorégien.

En remportant leur troisième succès de la saison européenne, les Brainoises font coup double : elles ont soigné leur average par rapport aux Turques de Cukurova et ont mis leurs distances avec Venise et Riga, tous deux battus, et qui naviguent désormais à deux victoires des Rongeuses.

Alors que Wallace (tendinite au genou) était ménagée juste avant la mi-temps (45-19) suite à un contact, la Néerlandaise Treffers suivait le même chemin vers le banc après un coup sur le nez.

Impressionnantes dès le départ avec un 15-0 bien tassé, leurs coéquipières – pressant haut et jouant vite – étaient sur du velours et n’ont jamais été inquiétées. Leur avance maximum sera de 36 unités (78-42).

Mention spéciale au trio Trahan-Davis (24 points, 16 rebonds) – Malashenko (24 points à du 57 %) – Ortiz (9 points, 5 rebonds, 5 assists, 2 interceptions).

“On a bien défendu en première mi-temps. À partir de cela, tout devient plus facile en attaque avec des paniers de transition, de la réussite aux shoots et une solide confiance qui s’installe”, résumait l’assistant-coach Muylaert.

La fiche technique

Braine :30/61 (12x3), 18/24 LF, 48 reb., 19 ass., 22 ftes.

Grzesinski -, HANDY 2-6, MALASHENKO 13-11, ORTIZ 3-6, TRAHAN-DAVIS 14-10, Diawakana 0-6, LISOWA 2-5, Siksniute 4-0, Treffers 1-1, Wallace 6-0.

Quarts : 23-13, 22-4, 22-19, 23-23.