Brabant Wallon La BW Cup, organisée ce week-end, est devenue LA référence des tournois U10.

Au fil des années, la BW Cup est passée du statut de tournoi régional à celui de rendez-vous international. Lors des dernières éditions, plusieurs formations européennes ont transité par le Brabant wallon, mais depuis que l’événement est organisé dans les installations de Wavre Sports, la BW Cup a franchi un cap supplémentaire. Cette année, les organisateurs ont placé la barre encore plus haut en accueillant quelques grands noms du football européen comme la Juventus, Barcelone, Manchester City, la Roma, Benfica, l’Ajax ou l’Inter Milan pour ne citer que les plus prestigieux. "C’est le plus beau plateau jamais proposé", se félicite Stéphane Arnould, organisateur de la BW Cup.

Attirer quelques-uns des plus grands clubs européens en Brabant wallon, c’était une volonté affichée par les organisateurs. "Chaque année, on essayait de progresser ou d’augmenter le niveau. C’était à notre ambition cette année en envoyant des invitations à tous ces clubs prestigieux."

Jouissant d’une excellente réputation sur la scène européenne, la BW Cup a même dû refuser certaines grandes écuries. "Faute de place, on a dû refuser des clubs comme Porto ou le Sporting Lisbonne. Et puis nous aimons proposer un plateau différent chaque année." De quoi faire de la BW Cup une véritable référence en matière de tournois de jeunes. "Bruxelles a le tournoi du Crossing pour les catégories U8 et U9 et au vu des échos reçus, nous pouvons désormais nous réjouir d’être le plus prestigieux tournoi de Wallonie pour les U10."

Proposer un tel plateau, c’est la récompense de plusieurs années de travail pour Stéphane Arnould et son équipe. "C’est le résultat de plusieurs années au cours desquelles nous avons prouvé tout notre sérieux et notre savoir-faire."

Si le tournoi devient de plus en plus international, les organisateurs n’oublient pas les équipes de la région. "Des équipes comme Wavre, Wavre-Limal, Grez ou Walhain seront de la partie. C’est une occasion unique pour eux d’affronter ce qui se fait de mieux en Europe, sans oublier que les grands clubs belges seront aussi présents."