Brabant Wallon Sabine Vanderzwalmen a décroché le titre de championne de Belgique en battant la championne du monde. Elle s’aligne au championnat d’Europe ce week-end !

Sabine Vanderzwalmen est ce que l’on peut appeler une athlète polyvalente. Si on voit la Lasnoise régulièrement sur les joggings, et particulièrement en Brabant wallon, elle a regoûté cette année, avec un certain succès, au marathon. Mais Sabine est également active en Run&Bike, devenant d’ailleurs voici moins d’un mois championne de Belgique de la spécialité en catégorie mixte.

Autre discipline, toujours en duo, qu’elle affectionne, et pour cause : le canicross ! Sabine Vanderzwalmen, avec Darko, un Greyster (croisement de braque allemand et de lévrier Greyhound), mâle de 5 ans, a atteint le premier de ses objectifs hivernaux : le championnat de Belgique. "Je m’étais inscrite pour le bikejoring et le canicross, mais j’ai finalement préféré me concentrer sur le canicross et… ça m’a bien réussi. Le samedi, j’ai vraiment souffert… Les trois premiers kilomètres ont été avalés à 20km/h ! Le dimanche, j’avais une avance de 40 secondes, donc c’était un peu plus cool. J’avoue que je suis fière car à mon ‘grand âge’, courir si vite, je n’en reviens toujours pas."

C’est à Genk que la Lasnoise a donc décroché le titre tricolore. Les participants ont eu droit à un parcours qui mêlait vitesse, single track, technicité, boue… Pour l’emporter, Sabine Vanderzwalmen a eu fort à faire. Elle a battu la championne du monde 2018 de quelques centièmes. "C’était suffisant et donc rien n’est perdu pour ce week-end où l’on sera 90 pour disputer les championnats d’Europe, au domaine provincial de Chevetogne. je suis allée reconnaître le tracé. Il s’annonce lui aussi très technique, assez sélectif et boueux. Je mise tout sur le canicross. Je sais déjà que, avec le passage des vélos avant nous, avec le bikejoring, le terrain sera très gras. Je pars pour faire le mieux possible. J’ai quelques titres nationaux derrière moi, j’ai aussi deux titres européens et des quatrièmes places mondiales. Ce sera le premier championnat de ce niveau pour Darko. On forme un beau duo. On devra être tous les deux au top. La motivation est bien là !"