Les dirigeants actuels estiment que légalement ils ne peuvent pas être mis à la porte des Boscailles.

Créer un nouveau club en P3 qui utiliserait les installations des Boscailles, c’est le vœu du bourgmestre Xavier Dubois. Pour ce faire, il faudrait que les propriétaires du matricule 3262 (Wallonia Walhain) déménagent.

"Moi, je suis à Walhain et j’y reste ! Ils veulent nous mettre à la porte, mais ce n’est pas légal. Le bourgmestre a voulu signer une nouvelle convention et nous avions un accord. Sauf que la veille de la signature, il m’a averti par SMS qu’elle n’était plus d’actualité. Mais ce n’est pas légalement recevable un SMS. Ils auraient dû nous envoyer un avis d’expulsion ou un recommandé. Nous, on voulait encore rester un an minimum. Ils veulent un nouveau club ? Mais nous avons l’exclusivité des installations. Ils joueront où?" , se demande ironiquement Chakib Maimouni, le vice-président du club.

"Maintenant, j'ai envie de partir"

A moyen terme, ce dernier voudrait voir le correspondant qualifié actuel, Guy Van Der Straeten, s’occuper de l’école des jeunes à Walhain, alors que l’équipe première qui évolue en D3 Amateurs serait délocalisée dans la capitale. "Maintenant j’ai envie de partir ! Comment voulez-vous qu’on puisse mener notre projet à bien quand on vous fait comprendre que vous n’êtes plus les bienvenus. J’ai été à Walhain pour le challenge et les infrastructures."

"L’un provient de Michael Martin, Ce sont deux personnes que nous voulions intégrer dans notre projet initial, sauf que du jour au lendemain, ils ne répondaient plus à nos appels. Et maintenant ils veulent revenir ? Mais s’ils veulent faire jouer des jeunes du club actuel en équipe première, il faudra payer des indemnités. Qui va les payer ?"

Il reste deux projets sur la table de la commune, qui n’a pas encore arrêté son choix. Dont l'un emmené par Michaël Martin et Philippe Coppe, ensemble.

Au sujet de ceux-ci, Chakib Maimouni lâche: "L’ancien trésorier ne pouvait pas expliquer les 210 000 euros de dettes et n’a pas pu nous donner les documents manquants pour clôturer les comptes depuis 2016. On a reçu de nombreuses amendes, parce que ces informations n’étaient pas disponibles. Quant à Philippe Coppe, il nous a vendu le club. Ce sont deux personnes que nous voulions intégrer dans notre projet initial. Et maintenant ils veulent revenir ? Mais s’ils veulent faire jouer des jeunes du club actuel en équipe première, il faudra payer des indemnités. Qui va les payer ?"

Chakib Maimouni estime qu’on lui a mis des bâtons dans les roues. "Ils nous ont donné un club avec des dettes. Et on les accumule parce qu’on ne peut pas payer tout le monde, mais on essaye surtout de nous écraser. Moi je reste à Walhain, on ne peut pas me chasser. Seule la justice peut le faire. Le bourgmestre s’est fait manipuler par l’opposition (groupe Wal1) et par certains villageois qui ont parlé sur notre dos. Nous, on a déposé un projet avec l’ancienne majorité (Wal1) et la nouvelle (Avenir Communal et Ecolo). Pourquoi on devrait le faire une troisième fois ?"

Une réponse à la sortie de la commune qui affirme que la direction actuelle n’a pas présenté de projet.


Xavier Dubois: "Nous sommes les propriétaires des installations..."

Xavier Dubois, le bourgmestre de Walhain, estime avoir le pouvoir de ne plus mettre à disposition les installations au Wallonia. "Nous sommes propriétaires et nous pouvons les mettre à disposition via une location ou une convention. Une convention a été signée par le passé et elle prenait fin en 2012. Ensuite, elle n’a plus été renouvelée et l’occupation se faisait par défaut. Mais à partir du moment où nous décidons de les mettre à disposition de quelqu’un d’autre, nous pouvons le faire. Sauf s’ils nous prouvent le contraire… " Et concernant le SMS, il confirme. "Il n’était plus question de signer cette convention pour les questions avancées. Il n’y avait rien qui bougeait et l’image du club était négative pour la commune. Quand on discute pendant des mois et que rien ne bouge… ".

Le maïeur confirme qu’il n’est pas question de racheter le matricule, qui pourrait rester propriété de la direction actuelle…qui se retrouverait "seulement" sans stade.