Début 2020, Marcel Denis, actif dans la course à pied depuis 36 ans et à la tête du Challenge du Brabant wallon depuis 10 ans, l’avait annoncé : il s’agissait de sa dernière saison, avec Patricia son épouse, ainsi que sa fidèle équipe, à la tête de l’épreuve qui fait les beaux jours des joggeurs du Brabant wallon.

Mais voilà, le Covid est passé par là et il faut bien l’avouer, la fête a été tout simplement gâchée. Après les premières épreuves, le confinement a forcé les organisateurs à l’arrêt.

"On a donc décidé que le Challenge 2020 ne se poursuivrait pas même si rien n’empêche une organisation programmée d’avoir lieu si l’épreuve est reportée à plus tard dans l’année. Pour le reste, on attend les évolutions pour savoir ce qu’il sera possible de faire pour les joggeurs d’ici la fin de l’année."

Car c’est une certitude, Marcel prolongera d’un an son bail de responsable du challenge. "Quand on a tellement donné pour les autres, qu’on a partagé autant de choses ensemble, on n’a pas envie d’arrêter comme cela. Je poursuivrai donc pour une onzième saison avant de passer la main."

Mais cela devra passer par des adaptations pour répondre aux nouvelles normes qui devraient durer dans le temps.

"On est conscient qu’il faudra évoluer avec les règles qui s’imposent. Les démarches administratives avec les contacts devront s’adapter. On est occupé à regarder au niveau de l’informatique ce que l’on peut faire pour répondre aux exigences. Le chronométrage sera lui aussi à revoir car actuellement, on scanne manuellement les dossards. Il est fort possible qu’il nous faudra passer par des tapis. Nous avons pris quelques contacts à ce sujet, et sommes aussi en lien avec les organisateurs du challenge Delhalle, des amis, pour évoquer ensemble les différentes options possibles."

Et pour le calendrier ? "Il faudra voir qui est partant. Certains risquent d’avoir des soucis pour trouver des bénévoles mais on consultera tous les organisateurs pour proposer, d’ici le 15 novembre, le calendrier 2021."