Le Jodoignois vient de décrocher son 6e titre de champion de Belgique consécutif.

Lors des derniers championnats de Belgique de badminton, le Jodoignois Charles Fouyn a réalisé une nouvelle performance de choix en s’offrant le titre national aussi bien en simple qu’en double mixte, dans la catégorie U15. "Remporter le titre en simple était clairement mon ambition. Je savais que ce serait plus difficile en double mixte car ma partenaire avait été longtemps blessée. Mais nous avions nos chances et nous avons bien géré notre compétition en proposant du bon badminton. La finale fut un peu plus difficile mais nous sommes parvenus à l’emporter tout de même", se félicite-t-il.

Une performance d’autant plus forte qu’il s’agit là de son sixième titre de champion de Belgique consécutif en simple et de sa troisième victoire en double mixte. "Je suis très fier d’avoir remporté autant de championnats de Belgique."

Et même s’il compte déjà neuf titres nationaux à son palmarès, Charles garde le même plaisir à chaque sacre. "Je me rappelle très bien de mon premier titre de champion de Belgique. C’était à Bocholt et il était totalement inattendu. Mais que ce soit le premier ou le dernier, ça reste toujours un moment spécial, une émotion particulière. Et je ne compte pas m’arrêter là car j’aime cette sensation d’être le meilleur de ma catégorie en Belgique."

Les ambitions sont donc grandes pour le jeune Jodoignois qui multiplie les compétitions à l’étranger pour continuer à progresser. "Je participe régulièrement à des tournois internationaux, comme je vais encore le faire ce week-end. Je veux gagner de l’expérience sur la scène internationale pour, un jour peut-être, participer aux Jeux olympiques. Je veux aller le plus loin possible."

Véritable passionné de badminton depuis son plus jeune âge, Charles ne compte pas ses heures pour s’entraîner dur. "J’ai 18 heures de sport par semaine, je pars souvent à l’étranger mais j’ai la chance d’être dans une école qui nous permet de gérer sport et études. Je veux vraiment aller loin dans ce sport que je pratique depuis l’âge de cinq ans."