Brabant Wallon Grâce à Fabrice Silvagni, Charlie Vanroy a changé de statut à Villers

Un penalty provoqué, deux buts inscrits, Charlie Vanroy fut l’un des grands artisans du succès de Villers-la-Ville face au Sporting Bruxelles. "Notre entame de match fut parfaite avec des occasions rapidement conclues. Même si on s’est un peu endormi en seconde période, nous étions très contents de cette victoire", affirme le buteur.

En signant un doublé, Charlie Vanroy a fait grimper son total à quatre buts en l’espace de trois rencontres. "Je suis d’autant plus content que la saison dernière, je n’avais pas beaucoup joué et donc pas beaucoup marqué durant le premier tour. Je suis ravi de poursuivre sur ma lancée du second tour de l’année dernière."


En l’espace de quelques mois, l’attaquant de Villers est passé du statut de joker de luxe à celui de titulaire à part entière. "Le coach Silvagni m’a un peu obligé à sortir de ce statut de joker de luxe dans lequel je m’étais enfermé. À force de me répéter que j’étais meilleur en sortant du banc, j’avais fini par m’en contenter. L’arrivée du coach a changé la donne pour moi. Il m’a accordé sa confiance et n’a pas hésité à me titulariser. Aujourd’hui, je suis fier de pouvoir prouver à tous ces entraîneurs que je peux aussi être efficace dans la peau d’un titulaire."

De quoi l’emmener vers le sommet du classement des buteurs ? "J’avais inscrit 20 buts la saison dernière en ne disputant qu’un demi-championnat, j’espère au moins franchir cette barre."

Avec un Charlie Vanroy redoutable dans le rôle du chasseur de buts, Villers peut espérer jouer les premiers rôles dans cette P1. D’autant que les Villersois n’ont pas perdu la moindre unité en Coupe du Brabant comme en championnat. "On essaie de nous coller cette étiquette de favori mais nous n’y faisons pas attention. Nous abordons nos matches les uns après les autres, toujours en oubliant la précédente rencontre. Dimanche, la seule chose qui nous importait, c’était de mettre le Sporting Bruxelles à 9 points."

De quoi renforcer les liens d’un groupe déjà très uni. "Notre force, c’est cette mentalité collective où on travaille tous les uns pour les autres, avec un coach qui nous booste au quotidien."