Si le score est sévère dans les chiffres (4-1 contre Rochefort), Jodoigne n’a toutefois pas à rougir de sa prestation de ce mercredi soir. 
Sur le terrain, les hommes de Christophe Kinet ont fait jeu égal avec leurs adversaires. 
"Sur les quatre buts rochefortois, un vient d’une mauvaise passe en retrait, un autre sur un coup-franc repoussé et le troisième sur un long ballon mal négocié. On doit apprendre de leur efficacité. Car au niveau du jeu, on n’a pas vu de différence entre une équipe qui joue la colonne de gauche et de droite. Les erreurs individuelles se payent cash à ce niveau. Cependant, je ne me retrancherai pas semaine après semaine derrière la moyenne d’âge de mon groupe qui est de 22 ans. On doit gommer ces erreurs individuelles au service du collectif. En jouant comme ce mercredi soir , on gagnera des matchs", a précisé Christophe Kinet.